∞ Derniers avis publiés ∞

- - - DERNIÈRES CHRONIQUES PUBLIÉES (sans spoilers !)
            

30 oct. 2015

Enfance – Nathalie Sarraute

Salut tout le monde, j'espère que vous allez bien !

On se retrouve pour une nouvelle chronique : celle de Enfance de Nathalie Sarraute, que je devais lire pour mon cours de français ! ;)


Auteure : Nathalie Sarraute
Nombre de pages : 137
Prix : 8€
Editions : Gallimard
Collection : Folio
Sortie : 13 avril 1983

Résumé

Ce livre est écrit sous la forme d'un dialogue entre Nathalie Sarraute et son double qui, par ses mises en garde, ses scrupules, ses interrogations, son insistance, l'aide à faire surgir " quelques moments, quelques mouvements encore intacts, assez forts pour se dégager de cette couche protectrice qui les conserve, de ces épaisseurs (...) ouatées qui se défont et disparaissent avec l'enfance ". Enfance passée entre Paris, Ivanovo, en Russie, la Suisse, Pétersbourg et de nouveau Paris. Un livre où l'on peut voir se dessiner déjà le futur grand écrivain qui donnera plus tard une oeuvre dont la sonorité est unique à notre époque.


Extrait

- C'était la première fois que tu avais été prise ainsi dans un mot?
- Je ne me souviens pas que cela soit arrivé avant. Mais combien de fois depuis ne me suis-je pas évadée terrifiée hors des mots qui s'abattent sur vous et vous enferment.


Mon ptit com’s

28 oct. 2015

La Sélection, Histoires Secrètes : La Reine & La Préférée - Kiera Cass

Salut tout le monde, j'espère que vous allez bien ! ;)

Voici donc la 2ème chronique que je n'avais pas pu vous poster à cause de mon soucis d'Internet...

Il s'agit donc de ma chronique sur le 2ème hors-série de La Sélection, c'est-à-dire Histoires Secrètes qui comprend cette fois-ci les nouvelles La Reine et La Préférée ! ;)


Titre original (anglais) : The Queen and The Favorite (The Selection Stories)
Auteure : Kiera Cass
Nombre de pages : 187
Prix : 11,90€
Editions : Robert Laffont
Collection : R
Sortie : 15 octobre 2015
Lu en : français

Résumé

Ce hors-série exceptionnel vous invite à remonter le temps : des années avant America, une jeune femme de caste inférieure est déjà venue au Palais dans l'espoir de conquérir la main du Prince. Découvrez dans « La Reine » comment Amberly, une fille ordinaire, est devenue souveraine d'Illeá.
La nouvelle exclusive « La Préférée » vous révèle les coulisses de l'histoire de Marlee : si America a longtemps hésité entre Aspen et Maxon, sa meilleure amie, elle, a su immédiatement ce qu'elle voulait... ou plutôt qui elle voulait. Quitte à tomber en disgrâce.
En bonus, Kiera Cass revient sur ce qu'il est advenu des autres candidates de l'Élite, et sur bien d'autres choses encore...


Extrait

[à venir]


Mon ptit com’s


Chroniques des autres tomes :

27 oct. 2015

Sword Art Online, tome 1 : Aincrad – Reki Kawahara

Salut tout le monde, j'espère que vous allez bien ! :D

On se retrouve (enfin) pour une nouvelle chronique, désolée mais j'ai des problèmes de Wi-Fi, donc j'espère que ça reviendra bientôt à la normale ! :/


Titre original : ソードアート・オンライン
Auteur : Reki Kawahara
Nombre de pages : 510
Prix : 19,90€
Editions : Ofelbe
Sortie : 12 mars
Lu en : français

Résumé

Un "game over" entraînera une mort réelle. Kirito a accepté cette certitude depuis qu'il a décidé de combattre en "solo" à l'intérieur de l'Aincrad, cette gigantesque forteresse volante qui sert d'univers au plus redoutable jeu en ligne connu sous le nom de Sword Art Online. Comme lui, des milliers de joueurs connectés, pris au piège dans ce monde virtuel où le moindre faux pas peut être fatal, luttent pour regagner leur liberté. Kirito veut conquérir seul les cent étages qui le mèneront au combat final, mais c'est sans compter sur l'obstination d'Asuna une habile épéiste avec qui il va devoir s'allier. Démarre alors une course effrénée pour survivre dans un monde où l'art de l'épée fait loi.


Extrait

C'était cela un RPG ; un jeu où l'on vivait, où l'on mourait encore et encore, où l'on apprenait et améliorait ses techniques de jeu. Tout cela ne serait plus possible ? On succomberait une fois et tout serait terminé sans avoir au moins la possibilité d'arrêter de jouer ?
- N'importe quoi, dis-je en gémissant.


Mon ptit com’s

26 oct. 2015

✩ C'est lundi, que lisez-vous ? ✩ [#46]

Coucou tout le monde, j'espère que vous allez bien ! ;)

On se retrouve pour le C'est lundi que lisez-vous de la semaine ! ♥
Pour ceux pour qui c'est la dernière semaine de vacances comme moi, profitez bien ! ;) ♥

Si certains liens de chroniques n'y sont pas, c'est qu'elles n'ont pas encore été publiées au moment de la publication de l'article.



Ce rendez-vous est initié par Mallou et reprit pas Galleane, inspiré de It's Monday, What are you reading ? de One Person's Journey Through a Wolrd of Books. Le recap des liens se fait chez Galleane.


Il faut répondre à trois questions chaque lundi !

  1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
  2. Qu'est-ce que je lis en ce moment ?
  3. Qu'est-ce que je vais lire ensuite ?


►► C'est parti !! :3 ♥ ◄◄

20 oct. 2015

Et si nous étions libres – Annick Cherville

Coucou tout le monde, j'espère que vous allez bien ! :)

On se retrouve aujourd'hui pour la chronique d'un livre un peu spécial, je vous laisse découvrir ça en-dessous !


Auteure : Annick Cherville
Nombre de pages : 739
Prix : 22€
Editions : Tredaniel
Collection : Le courrier du livre
Sortie : juin 2015

Résumé

Mai 68, Catherine a 15 ans.
Les adolescents réclament la liberté et s’en emparent en lançant des pavés du haut des barricades. Des groupes enfiévrés discutent des heures entières sur les pelouses des universités. Boulimique de livres, Catherine trouve chez certains écrivains l’expression transcendée de son monde intérieur et se lance dans l’écriture de Mémoires d’une adolescente, un cri de révolte qu’elle jette à la face du monde. Couronnée par l’un des grands prix de la rentrée littéraire, elle devient la coqueluche du Paris des lettres.

C’est le début d’une carrière, mais aussi d’une existence où la vie et la mort flirtent en permanence, où la liberté devient un credo qui justifie tous les excès ! De Paris à Los Angeles en passant par l’Égypte et les îles du Frioul, Catherine mène une vie résolument rock’n roll où le sexe et les drogues évoquent le plaisir, et le plaisir seulement…
Elle nous entraîne dans un voyage tumultueux où se mêlent l’enthousiasme, mais aussi la folie et le désespoir d’une génération no limit.


Extrait

Je ne te crois pas, Catherine, un écrivain n’abandonne jamais l'écriture. Il n'a pas d'autre moyen à sa disposition pour tenter de combler l'insatisfaction fondamentale d'être en vie.

 
Mon ptit com’s


19 oct. 2015

✩ C'est lundi, que lisez-vous ? ✩ [#45]

Coucou les amis, j'espère que vous allez bien ! :D

Voici le C'est lundi, enfin en temps et en heure, ahah ! :p
Les vacances commencent, le bonheur ! *-* J'espère pouvoir lire plus du coup ! :D

Si certains liens de chroniques n'y sont pas, c'est qu'elles n'ont pas encore été publiées au moment de la publication de l'article.



Ce rendez-vous est initié par Mallou et reprit pas Galleane, inspiré de It's Monday, What are you reading ? de One Person's Journey Through a Wolrd of Books. Le recap des liens se fait chez Galleane.


Il faut répondre à trois questions chaque lundi !

  1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
  2. Qu'est-ce que je lis en ce moment ?
  3. Qu'est-ce que je vais lire ensuite ?


►► C'est parti !! :3 ♥ ◄◄

16 oct. 2015

L'Épreuve, tome 3 : Le remède mortel – James Dashner

Salut tout le monde, j'espère que vous allez bien !! ;)

On se retrouve aujourd'hui pour une chronique sur une livre qui m'a beaucoup plu, j'espère qu'elle vous plaira ! :D N'hésitez pas à laisser votre avis en commentaires ;)


Titre original (anglais) : The Death Cure (Maze Runner #3)
Auteur : James Dashner
Nombre de pages : 382
Prix : 18,50€
Editions : PKJ
Sortie : 5 juin 2014
Lu en : français

Résumé

LE TEMPS DES MENSONGES EST TERMINÉ.
Le WICKED a tout volé à Thomas : sa vie, sa mémoire et maintenant ses seuls amis. Mais l'épreuve touche à sa fin. Ne reste qu'un dernier test... Terrifiant.
Cependant, Thomas a retrouvé assez de souvenirs pour ne plus faire confiance à l'organisation. Il a triomphé du Labyrinthe. Il a survécu à la Terre Brûlée. Il fera tout pour sauver ses amis, même si la vérité risque de provoquer la fin de tout.

Extrait

- La bande des blocards, enfin réunie au complet ! C'est bon de te revoir en vie, mec. Je te voyais déjà mis à mort de toutes les manières possibles et imaginables. Je t'ai manqué ? Je parie que tu pleurais tous les soirs en prononçant mon nom.


Mon ptit com’s

Chroniques des autres tomes :
/ Tome 1Tome 2 \


14 oct. 2015

✩ C'est lundi, que lisez-vous ? ✩ [#44] (ou le C'est mercredi)

Coucou les amis, j'espère que vous allez bien ! :D

Aujourd'hui on se retrouve pour le C'est lundi de la semaine... qui s'est transformé en C'est mercredi, tout simplement parce que je viens de me rendre compte que je l'avais oublié !! ^^'

Bref, sinon, plus que 2 jours avant les vacances !! *-*

Si certains liens de chroniques n'y sont pas, c'est qu'elles n'ont pas encore été publiées au moment de la publication de l'article.



Ce rendez-vous est initié par Mallou et reprit pas Galleane, inspiré de It's Monday, What are you reading ? de One Person's Journey Through a Wolrd of Books. Le recap des liens se fait chez Galleane.


Il faut répondre à trois questions chaque lundi !

  1. Qu'ai-je lu la semaine passée ?
  2. Qu'est-ce que je lis en ce moment ?
  3. Qu'est-ce que je vais lire ensuite ?


►► C'est parti !! :3 ♥ ◄◄

11 oct. 2015

Journal d'Anne Franck

Bonjour tout le monde, j'espère que vous allez bien ! :)

On se retrouve pour une chronique un peu spéciale étant donné que c'était une lecture scolaire ;)


Titre original (néerlandais) : Het Achterhuis. Dagboekbrieven 12 Juni 1942 - 1 Augustus 1944
Auteure : Anne Franck
Nombre de pages : 340
Lu en : français

Résumé

Anne Frank est née le 12 juin 1929 à Francfort.
Sa famille a émigré aux Pays-Bas en 1933. À Amsterdam, elle connaît une enfance heureuse jusqu'en 1942, malgré la guerre. Le 6 juillet 1942, les Frank s'installent clandestinement dans " l'Annexe " de l'immeuble du 263, Prinsengracht. Le 4 août 1944, ils sont arrêtés sur dénonciation. Déportée à Auschwitz, puis à Bergen-Belsen, Anne meurt du typhus en février ou mars 1945, peu après sa sœur Margot. La jeune fille a tenu son journal du 12 juin 1942 au 1er août 1944, et son témoignage, connu dans le monde entier, reste l'un des plus émouvants sur la vie quotidienne d'une famille juive sous le joug nazi.


Extrait

"Je ne suis pas riche en argent ou en biens matériels, je ne suis pas jolie, pas intelligente, pas fine, mais je suis heureuse et je le resterai ! J'ai une nature heureuse, j'aime les gens, je ne suis pas méfiante et je veux les voir tous heureux avec moi."


Mon ptit com’s

            Tout d’abord, vous aurez remarqué que je n’ai pas mis de note pour ce livre. Tout simplement car je ne sais pas laquelle mettre.
            Ensuite, j’ai lu ce livre dans le cadre de mon cours de français. Maintenant, passons à ma chronique !

            J’avoue que je suis ressortie de ce livre assez perplexe. Tout d’abord, je ne sais même pas dire si j’ai aimé ou non : pour moi, c’est comme s’il y avait plusieurs facettes de ce livre ; une que j’ai appréciée, l’autre non.

            En effet, j’ai aimé sans aimer, ce qui est tout à fait étrange à écrire. Mais c’est la vérité…

            C’est vrai que ce livre se passe dans le contexte très dur de la Seconde Guerre Mondiale. Mais comme c’est le journal d’Anne et qu’elle n’a pas tellement envie de se focaliser sur tous les malheurs extérieurs, je trouve que l’horreur de cette guerre n’est pas ressenti aussi fortement que ce à quoi ce je m’attendais. Même si évidemment, avec leur condition de vie, on y est confrontés directement.

            Je pense que ce qui m’a le plus perturbée dans cette lecture est Anne elle-même. C’est elle qui m’a soit ennuyée, énervée ou que j’ai beaucoup aimé.

            En effet, et elle le dit elle, donc je ne suis probablement pas la seule à le penser, elle a une « double-personnalité », si je puis dire. D’un côté, on retrouve une fille très mature avec des pensées vraiment concrètes et intelligentes ; tandis que de l’autre, on n’aperçoit qu’une fille prétentieuse, arrogante et complètement fleur bleue. Inutile donc de préciser que ce dernier côté m’a vraiment agacée !

            Cependant, les moments où elle réfléchit vraiment sur la guerre et sur tout autre sujet important m’ont vraiment beaucoup plu. On voit qu’elle est intelligente et sa réflexion est vraiment bien développée.

            Maintenant, parlons de son écriture. Je trouve son écriture au début du roman vraiment très chaotique, et j’ai donc eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire, car j’avais comme l’impression d’avancer par heurts, et donc de ne pas du tout avancer car ce n’était pas fluide.
            Fort heureusement, comme Anne tient son journal pendant assez longtemps, son écriture s’améliore, et cette sensation s’est peu à peu dissipée !

            J’avoue avoir un peu de mal à écrire cette chronique, car j’ai peur que, si je dis quelque chose de mal, on me dise « oui mais tu sais, elle n’a pas eu une vie facile ». J’en suis bien consciente, évidemment, et je ne dénigre pas la valeur de ce livre, au contraire ! Cependant, comme pour tout autre livre, je relève les points qui m’ont déplu durant ma lecture. Mais cela ne veut en aucun cas dire que je ne respecte pas cette histoire !

            Je ne sais pas trop quoi vous dire d’autre, car étant donné que ce n’est pas une histoire fictive, je ne peux pas dire si je trouve qu’il y a eu trop de personnages, si c’était trop long ou quoi que ce soit, puisque Anne Franck n’a rien choisi de tout cela !

            Je trouve donc que lire ce livre est quasiment obligatoire, concernant la Seconde Guerre Mondiale, mais je m’attendais à apprendre un peu plus de chose ! Cependant, c’est un document historique qui est vraiment à lire.

EN CONCLUSION, un roman qui me laisse indécise !
J’ai adoré ou détesté, selon les moments qui se déroulaient. Anne n’est pas toujours une chouette narratrice, mais ce livre est un bon document histoire qui est à lire, au moins pour sa culture générale – bien que ce ne soit que mon avis personnel, évidemment !


+++++++++++++++++++++++++++++++++++
L'avis de ma partenaire BFF :
Livre à lire pour les cours.

L'avis des partenaires du blog :

+++++++++++++++++++++++++++++++++++

Voili voilou pour cette chronique ! :)
C'était assez dur à écrire, donc j'espère que vous n'allez pas m'insulter pour ce que j'ai dit ahah x)))
Vous l'avez lu ? :)

Bisous !
Léa

9 oct. 2015

Dysfonctionnelle – Axl Cendres

Coucou tout le monde, j'espère que vous allez bien ! :)

On se retrouve pour ma chronique sur Dysfonctionnelle qui est sorti mercredi (le 7 octobre) aux éditions Sarbacane ! :D Désolée du retard ^^'


Auteure : Axl Cendres
Nombre de pages : 305
Prix : 15,50€
Editions : Sarbacane
Collection : Exprim’
Sortie : 7 octobre 2015

Résumé

Fidèle, alias Fifi, alias Bouboule, grandit dans une famille dysfonctionnelle ; Papa enchaîne les allers-retours en prison, Maman à l'asile.
Mais malgré le quotidien difficile, Fidèle vit des moments de joie, entourée de ses six frères et sœurs aux personnalités fortes et aux prénoms panachés : Alyson, JR, Dalida, Jésus... Cette tribu un peu foldingue demeure Au Bout Du Monde, le bar à tocards que tient le père dans Belleville.
À l'adolescence, la découverte de son "intelligence précoce" va mener fidèle à "l'autre" bout du monde : un lycée des beaux quartiers où les élèves se nomment Apolline ou Augustin, et regardent de haut son perfecto, ses manières de chat de gouttière et ses tee-shirts Nirvana.
Mais c'est là que l'attend l'amour, le vrai, celui qui forme, transforme... celui qui sauve.


Extrait

« Même avec une chose que tout le monde croit perdue, on peut faire quelque chose de merveilleux. »

Mon ptit com’s



Mille mercis aux éditions Sarbacane !

            Le premier mot qui me vient à l’esprit pour décrire ce livre est : merveilleux. Je peux vous en trouver une farandole d’autres, mais celui-ci est parfait.

            Lorsque j’ai reçu ce livre, j’ai bien compris qu’il était très attendu, par rapport à l’auteure. N’ayant jamais lu aucun de ses livres (bien qu’ils me tentent beaucoup), je ne préférais donc pas trop m’emballer, par peur d’être déçue. Mais je peux vous dire que ce n’est pas du tout le cas.

            Tout d’abord, parlons de cette magnifique couverture : je trouve qu’elle attire tout de suite l’œil, avec ces couleurs vives et cette spirale qui nous hypnotise…
            De même que le résumé, que je trouve vraiment alléchant !

            J’ai donc commencé ce livre sans attente particulière. J’avais juste envie de passer un bon moment.

            Et sincèrement, il s’est révélé au-delà de mes espérances.
            Je comprends maintenant pourquoi le retour d’Axl Cendres était tellement attendu ! Si chacun de ses romans est à la hauteur de celui-ci…

            Je trouve qu’en fait, ce roman monte en puissance. On commence de manière assez banale, pour arriver à un final extraordinaire.


            Je ne saurai vous dire de quelle manière, mais à partir d’un moment, j’ai commencé à vraiment devenir « accro » à ce livre. Je le dévorais avec avidité, je voulais savoir ce qui arriverait à notre chère Bouboule !

            En fait, il me restait 50 pages (oui, oui, seulement !) lorsque j’ai décidé d’attendre Antonia pour finir le livre avec elle ! ça a donc été une vraie torture de devoir lire Le journal d’Anne Franck en sachant que la fin m’attendait, avec tout le respect que je dois à cette histoire.

            Alors, lorsque j’ai enfin pu finir ce livre (à l’instant, d’ailleurs !), autant vous dire que j’avais l’impression de pouvoir respirer à nouveau. Cela faisait tellement du bien, un tel récit, émouvant et au juste milieu entre la simplicité et la complexité !

            Le début est assez calme, étant donné que chaque chapitre nous présente chacun des enfants de cette famille dysfonctionnelle. Mais c’est vraiment chouette, car on connaît donc leur histoire avec juste les informations qu’il faut, ni trop peu ni pas assez !

            Et ensuite, nous voici dans la vie « maintenant »…

            Je pense que la chose la plus floue du livre est vraiment le repérage temporel. Personnellement, à moins de voir l’âge de Bouboule écrit noir sur blanc, je ne savais pas du tout me situer ! Mais c’est un bien futile détail comparé à toute l’histoire…

            Je ne me suis jamais ennuyée. Et ça, j’adore. Parce que s’ennuyer dans un livre, c’est vraiment très agaçant…
            Ici, en compagnie de Bouboule et de toute sa famille, comment s’ennuyer ? Impossible.


            Au début, le nombre improbable de frères et sœurs ainsi que leurs prénoms peut paraître vraiment déroutant, mais je vous assure qu’ensuite, cela devient la chose la plus naturelle du monde !
            Et l’on s’attache à cette famille dysfonctionnelle, mais pas pour le moins touchante.

            Sincèrement, j’avais l’impression de m’être pris une grosse claque en refermant ce livre.

            Il nous montre la vie, la vie que certaines personnes ont ; pas une petite vie simple, chouette, avec les petits tracas normaux ; une vie chargée, remplie de choses inédites… Et ça, c’est tout simplement magnifique.

            Axl Cendres arrive à nous toucher de toutes les manières possibles. Elle nous fait passer par toutes les émotions : joie, peur, tristesse, colère… On dirait qu’elle nous contrôle via sa plume !

            L’histoire de Bouboule m’a touchée d’une manière vraiment surprenante, et dans le bon sens du terme.

            Sa famille est dysfonctionnelle, certes, pourtant, c’est l’une des plus belles familles que j’aie jamais eu l’occasion de « rencontrer » !
            Chacun a sa particularité, qui lui donne une petite touche qui nous attendrit… ou pas. Personnellement, j’ai aimé quasiment tout le monde, sauf UN(E), mais je trouve ça logique ; je ne dis rien pour ne spoiler personne ! :)

            Je pense que le personnage qui m’a le plus touchée est sûrement la mère de Bouboule. Elle n’est pas très stable mentalement, mais l’auteure nous montre grâce à elle les répercussions de la Seconde Guerre Mondiale. Et c’est terrible. De lire ceci, c’est vraiment troublant, car on se rend alors vraiment compte de l’horreur que ça a été, et des conséquences sur notre présent.

            D'ailleurs, je trouve qu'Axl Cendres réussit à parler de tellement de sujet, uniquement par cette histoire ! Bon, les conséquences de la Seconde Guerre Mondiale, comme je le disais, mais aussi l'homosexualité, les relations fraternelles, le vol, le regard de la société avec ses personnes "normales" et donc stéréotypées... C'est fou, je trouve !

            Et donc, parlons pour finir de cette fin, cette fin qui m’a troublée, émue…
            Comme je le disais, le livre monte en puissance, et c’est donc l’apothéose à la fin. Et j’ai vraiment cru que les larmes allaient couler, sincèrement.
            Cette fin est… sublime, terrible, magnifique, horrible… parfaite.


            Alors sincèrement, si après ça vous n’avez toujours pas envie de le lire, je ne sais pas quoi faire d’autre ! Je n’ai plus qu’un conseil à vous donner : LISEZ-LE. Point. :)

            En plus, petite parenthèse l’air de rien, mais Axl Cendres vient au salon du livre de Montreuil cette année ! O:)

EN CONCLUSION, un livre qui m’a énormément plu, bien plus que ce que j’avais imaginé !
Une histoire plus ou moins banale devenue passionnante grâce à la sublime plume d’Axl Cendres qui nous entraîne à la suite de Bouboule pour vivre, le temps de 300 pages, sa vie.
Un livre que je vous conseille de tout cœur, une petite portion de joie et d’émotions !


++++++++++++++++++++++++++++++++++++
L'avis d'Antonia (Etincelles de Plume) [Lecture Commune] :
[à venir]

L'avis de ma partenaire BFF :
Livre non lu.

L'avis des partenaires du blog :

+++++++++++++++++++++++++++++++++++

Alors les amis, je vous ai donné envie de le lire ?! :D
Jetez-vous en librairie ! ;)

Des bisous,
Léa