9 oct. 2015

Dysfonctionnelle – Axl Cendres

Coucou tout le monde, j'espère que vous allez bien ! :)

On se retrouve pour ma chronique sur Dysfonctionnelle qui est sorti mercredi (le 7 octobre) aux éditions Sarbacane ! :D Désolée du retard ^^'


Auteure : Axl Cendres
Nombre de pages : 305
Prix : 15,50€
Editions : Sarbacane
Collection : Exprim’
Sortie : 7 octobre 2015

Résumé

Fidèle, alias Fifi, alias Bouboule, grandit dans une famille dysfonctionnelle ; Papa enchaîne les allers-retours en prison, Maman à l'asile.
Mais malgré le quotidien difficile, Fidèle vit des moments de joie, entourée de ses six frères et sœurs aux personnalités fortes et aux prénoms panachés : Alyson, JR, Dalida, Jésus... Cette tribu un peu foldingue demeure Au Bout Du Monde, le bar à tocards que tient le père dans Belleville.
À l'adolescence, la découverte de son "intelligence précoce" va mener fidèle à "l'autre" bout du monde : un lycée des beaux quartiers où les élèves se nomment Apolline ou Augustin, et regardent de haut son perfecto, ses manières de chat de gouttière et ses tee-shirts Nirvana.
Mais c'est là que l'attend l'amour, le vrai, celui qui forme, transforme... celui qui sauve.


Extrait

« Même avec une chose que tout le monde croit perdue, on peut faire quelque chose de merveilleux. »

Mon ptit com’s



Mille mercis aux éditions Sarbacane !

            Le premier mot qui me vient à l’esprit pour décrire ce livre est : merveilleux. Je peux vous en trouver une farandole d’autres, mais celui-ci est parfait.

            Lorsque j’ai reçu ce livre, j’ai bien compris qu’il était très attendu, par rapport à l’auteure. N’ayant jamais lu aucun de ses livres (bien qu’ils me tentent beaucoup), je ne préférais donc pas trop m’emballer, par peur d’être déçue. Mais je peux vous dire que ce n’est pas du tout le cas.

            Tout d’abord, parlons de cette magnifique couverture : je trouve qu’elle attire tout de suite l’œil, avec ces couleurs vives et cette spirale qui nous hypnotise…
            De même que le résumé, que je trouve vraiment alléchant !

            J’ai donc commencé ce livre sans attente particulière. J’avais juste envie de passer un bon moment.

            Et sincèrement, il s’est révélé au-delà de mes espérances.
            Je comprends maintenant pourquoi le retour d’Axl Cendres était tellement attendu ! Si chacun de ses romans est à la hauteur de celui-ci…

            Je trouve qu’en fait, ce roman monte en puissance. On commence de manière assez banale, pour arriver à un final extraordinaire.


            Je ne saurai vous dire de quelle manière, mais à partir d’un moment, j’ai commencé à vraiment devenir « accro » à ce livre. Je le dévorais avec avidité, je voulais savoir ce qui arriverait à notre chère Bouboule !

            En fait, il me restait 50 pages (oui, oui, seulement !) lorsque j’ai décidé d’attendre Antonia pour finir le livre avec elle ! ça a donc été une vraie torture de devoir lire Le journal d’Anne Franck en sachant que la fin m’attendait, avec tout le respect que je dois à cette histoire.

            Alors, lorsque j’ai enfin pu finir ce livre (à l’instant, d’ailleurs !), autant vous dire que j’avais l’impression de pouvoir respirer à nouveau. Cela faisait tellement du bien, un tel récit, émouvant et au juste milieu entre la simplicité et la complexité !

            Le début est assez calme, étant donné que chaque chapitre nous présente chacun des enfants de cette famille dysfonctionnelle. Mais c’est vraiment chouette, car on connaît donc leur histoire avec juste les informations qu’il faut, ni trop peu ni pas assez !

            Et ensuite, nous voici dans la vie « maintenant »…

            Je pense que la chose la plus floue du livre est vraiment le repérage temporel. Personnellement, à moins de voir l’âge de Bouboule écrit noir sur blanc, je ne savais pas du tout me situer ! Mais c’est un bien futile détail comparé à toute l’histoire…

            Je ne me suis jamais ennuyée. Et ça, j’adore. Parce que s’ennuyer dans un livre, c’est vraiment très agaçant…
            Ici, en compagnie de Bouboule et de toute sa famille, comment s’ennuyer ? Impossible.


            Au début, le nombre improbable de frères et sœurs ainsi que leurs prénoms peut paraître vraiment déroutant, mais je vous assure qu’ensuite, cela devient la chose la plus naturelle du monde !
            Et l’on s’attache à cette famille dysfonctionnelle, mais pas pour le moins touchante.

            Sincèrement, j’avais l’impression de m’être pris une grosse claque en refermant ce livre.

            Il nous montre la vie, la vie que certaines personnes ont ; pas une petite vie simple, chouette, avec les petits tracas normaux ; une vie chargée, remplie de choses inédites… Et ça, c’est tout simplement magnifique.

            Axl Cendres arrive à nous toucher de toutes les manières possibles. Elle nous fait passer par toutes les émotions : joie, peur, tristesse, colère… On dirait qu’elle nous contrôle via sa plume !

            L’histoire de Bouboule m’a touchée d’une manière vraiment surprenante, et dans le bon sens du terme.

            Sa famille est dysfonctionnelle, certes, pourtant, c’est l’une des plus belles familles que j’aie jamais eu l’occasion de « rencontrer » !
            Chacun a sa particularité, qui lui donne une petite touche qui nous attendrit… ou pas. Personnellement, j’ai aimé quasiment tout le monde, sauf UN(E), mais je trouve ça logique ; je ne dis rien pour ne spoiler personne ! :)

            Je pense que le personnage qui m’a le plus touchée est sûrement la mère de Bouboule. Elle n’est pas très stable mentalement, mais l’auteure nous montre grâce à elle les répercussions de la Seconde Guerre Mondiale. Et c’est terrible. De lire ceci, c’est vraiment troublant, car on se rend alors vraiment compte de l’horreur que ça a été, et des conséquences sur notre présent.

            D'ailleurs, je trouve qu'Axl Cendres réussit à parler de tellement de sujet, uniquement par cette histoire ! Bon, les conséquences de la Seconde Guerre Mondiale, comme je le disais, mais aussi l'homosexualité, les relations fraternelles, le vol, le regard de la société avec ses personnes "normales" et donc stéréotypées... C'est fou, je trouve !

            Et donc, parlons pour finir de cette fin, cette fin qui m’a troublée, émue…
            Comme je le disais, le livre monte en puissance, et c’est donc l’apothéose à la fin. Et j’ai vraiment cru que les larmes allaient couler, sincèrement.
            Cette fin est… sublime, terrible, magnifique, horrible… parfaite.


            Alors sincèrement, si après ça vous n’avez toujours pas envie de le lire, je ne sais pas quoi faire d’autre ! Je n’ai plus qu’un conseil à vous donner : LISEZ-LE. Point. :)

            En plus, petite parenthèse l’air de rien, mais Axl Cendres vient au salon du livre de Montreuil cette année ! O:)

EN CONCLUSION, un livre qui m’a énormément plu, bien plus que ce que j’avais imaginé !
Une histoire plus ou moins banale devenue passionnante grâce à la sublime plume d’Axl Cendres qui nous entraîne à la suite de Bouboule pour vivre, le temps de 300 pages, sa vie.
Un livre que je vous conseille de tout cœur, une petite portion de joie et d’émotions !


++++++++++++++++++++++++++++++++++++
L'avis d'Antonia (Etincelles de Plume) [Lecture Commune] :
[à venir]

L'avis de ma partenaire BFF :
Livre non lu.

L'avis des partenaires du blog :

+++++++++++++++++++++++++++++++++++

Alors les amis, je vous ai donné envie de le lire ?! :D
Jetez-vous en librairie ! ;)

Des bisous,
Léa

6 commentaires :

  1. Jolie chronique, pour un excellent livre <3

    RépondreSupprimer
  2. Il faut absolument que je demande ce livre aux éditions Sarbacane *-* Ton avis me donne super envie :)

    RépondreSupprimer
  3. Ta chronique est vraiment magnifique mais je ne sais pas trop...ça ne me dit pas vraiment grand chose pour le moment.

    RépondreSupprimer
  4. Je l'ai lu pour le prix affictionados.. Il est vraiment super cool!

    RépondreSupprimer
  5. Je suis bien d'accord avec vous, je me suis régalée à le lire, on passe du rire aux larmes. Un très bon roman.

    RépondreSupprimer

Un avis à me donner ? Une remarque ? Les commentaires sont faits pour ça, et font surtout plaisir !