∞ Derniers avis publiés ∞

- - - DERNIÈRES CHRONIQUES PUBLIÉES (sans spoilers !)
            

2 juil. 2015

Widdershins, tome 3 : Le pacte brisé - Ari Marmell

Coucou tout le monde ! =D

J'espère que vous allez bien ! :P
Perso ça va, je ne suis pas allée en cours cette aprèm parce qu'il faisait trop chaud, et demain je finis à 11h puis je suis en vacances !! *-*
Mais je ne suis pas là pour vous raconter ma vie, alors c'est parti pour ma chronique sur le tome 3 de Widdershins ! <3


Titre original (anglais) : Lost Covenant (Widdershins #3)
Auteur : Ari Marmell
Nombre de pages : 409
Prix : 15€
Editions : Lumen
Sortie : 2 juillet 2015

Résumé

// SPOILERS TOMES PRECEDENTS  DANS LE RESUME \\

Aristocrate hier, voleuse aujourd'hui, suivez Widdershins sur les routes de Galice !

Widdershins, bien éprouvée par ses derniers démêlés avec le monde des ténèbres, a quitté la cité de Davillon et ses fidèles amis. En compagnie d'Olgun, dieu mineur qui ne manque ni de malice ni de ressources, l'intrépide voleuse s'en est allée explorer les routes de Galice. Partie en quête de réponses, la jeune fille ne pas tarder à déchanter : conspirations et manigances ne règnent pas que dans sa ville natale !

En souvenir d'un vieil ami, Widdershins se jette en effet à corps perdu dans une enquête impliquant des Maisons rivales, un alchimiste aux intentions douteuses, une troupe de brigands surnommée les Mille Corbeaux - et un jeune aristocrate impétueux et maladroit qui s'obstine à vouloir l'aider malgré elle. Mais pendant qu'elle tente de remettre un peu d'ordre dans la petite bourgade d'Aubier, un de ses anciens adversaires refait surface à Davillon, bien déterminé à se venger...

L'audacieuse voleuse n'a pas dit son dernier mot ! Laissez-vous entraîner dans la troisième aventure de Widdershins, sous la plume toujours aussi affûtée d'Ari Marmell.



Extrait

- [...] Comment on le paierait ? Mais je n'en sais rien, moi ! On pourrait voler quelque chose. J'ai entendu dire que je n'étais pas mauvaise à ce jeu-là. On pourrait aussi vendre ton corps, si tu étais prêt à de telles extrémités... et si tu avais un corps...



Mon ptit com’s