∞ Derniers avis publiés ∞

- - - DERNIÈRES CHRONIQUES PUBLIÉES (sans spoilers !)
            

30 juil. 2018

Brexit Romance – Clémentine Beauvais

Bonjour tout le monde,

On se retrouve aujourd’hui pour mon avis sur le nouveau roman de Clémentine Beauvais, la célèbre autrice de Les Petites Reines et Songe à la douceur ! Il sort le 22 août, et vous ne voulez pas manquer ça ;) Pour en savoir plus, c’est dans ma chronique.


Autrice : Clémentine Beauvais
Nombre de pages : 449
Prix : 17€
Éditions : Sarbacane
Collection : Exprim’ 
Sortie : 22 août 2018

Résumé

Juillet 2017 : un an que le Royaume-Uni a voté en faveur du Brexit.

Ce qui n’empêche pas la rêveuse Marguerite Fiorel, jeune soprano française, de venir à Londres par l’Eurostar pour chanter dans Les Noces de Figaro. À ses côtés, son cher professeur, Pierre Kamenev.
Leur chemin croise celui d’un flamboyant lord anglais, Cosmo Carraway, et de Justine Dodgson, créatrice d’une start-up secrète, Brexit Romance. Son but ? Organiser des mariages blancs entre Français et Anglais... pour leur faire obtenir le passeport européen.

Mais pas facile d’arranger ce genre d’alliances sans se faire des nœuds au cerveau – et au cœur !

Extrait

‘Pardonnez-moi’, dit Cosmo, ‘je suis d’une absolue impolitesse. Il est entièrement possible que vous vous offensiez de ma curiosité.’
‘Je ne m’offense’, murmura Kamenev dans un anglais rocailleux, ‘de rien.’
‘Ah ! Dans ce cas-là, très bien.’
’S’offenser, c’est un truc d’Anglo-Saxons’, poursuivit Kamenev.
Quite’, dit Cosmo (ce qui voulait dire oui, en effet, certainement, nous sommes d’accord, un peu, vu de cette manière, mais enfin, oui et non, et cependant c’est très vrai).

English comment

Brexit Romance, the new masterpiece of Clémentine Beauvais, is full of humor and important matters. Even if I didn’t really like the characters, I loved everything else and how beautifully it is written and told. It was a nice reading that I really recommend!

Mon avis

À lire également :

Au-delà du fait que chaque roman de Clémentine Beauvais soit un must-read, il faut bien avouer que le résumé de Brexit Romance m’a particulièrement intriguée. Tout d’abord, c’est totalement d’actualité. Mais en plus, j’ai toujours été très intéressée par l’Angleterre, et Brexit Romance m’a permis d’appréhender le Brexit du point de vue anglo-saxon (en plus du point de vue français), ce qui a permis de m’en apprendre plus. 

Ce roman se démarque de ceux de la superbe collection Exprim’ de chez Sarbacane, pour la simple bonne raison qu’il fait environ le double des autres romans publiés. J’étais vraiment surprise de recevoir une telle brique ; je vous dirai ce que j’en ai pensé par la suite. 

J’ai adoré retrouver l’humour de Clémentine Beauvais, et sa plume. Elle arrive toujours à insuffler dans ses romans une touche très personnelle qu’on ne pourrait retrouver nulle part ailleurs. 

D’ailleurs, Brexit Romance est écrit de manière inédite. En effet, comme vous vous en doutez, puisque l’intrigue se déroule principalement en Angleterre, de nombreux dialogues sont faits en anglais. L’autrice a décidé de retranscrire ceux-ci en français, mais on retrouve tout de même certaines phrases ou expressions en anglais. Elle les explique parfois avec humour, nous permettant par la même occasion d’apprendre du vocabulaire. Quelques personnages du roman parlent également français (en seconde langue), et elle a choisi de laisser leurs fautes amusantes. 
Par ailleurs, la mise en page reprend celle des romans anglais, ce qui se retrouve dans les dialogues essentiellement (lisez l’extrait ci-dessus). Bref, écrire un tel roman a été sans nul doute un grand défi ! 

Entrons dans le vif du sujet : l’intrigue, et tout ce qui va avec. Le thème du Brexit a tout de même été ce qui m’a le plus tentée ici, et il a été parfaitement abordé. Comme je le disais, on a le point de vue non seulement des anglo-saxons, les principaux concernés, mais également celui des européens. Cela permet de donner plus de profondeur au sujet. 

Mais Clémentine Beauvais ne se contente pas du Brexit pour donner une intrigue à son roman, non : de nombreux autres thèmes sont abordés grâce aux personnages. On y verra du féminisme, des luttes pour la cause LGBTQ+, la lutte des classes sociales… Un tout qui a une saveur particulièrement agréable. 

Parlons maintenant des personnages. Ils sont nombreux et variés, entre l’aristocrate anglais et la jeune fille de 17 ans orpheline. Cependant, malgré la force qui s’en dégage grâce à cette diversité et leurs opinions, ça a été un des points négatifs du roman pour moi. Je m’explique. 

Tout d’abord, le personnage qui m’a le plus agacée a été sans conteste Marguerite, la jeune soprano française. Elle est censée avoir 17 ans, et pourtant son caractère tout au long du roman m’a plus laissé l’impression qu’elle en avait 14. Entre ses décisions et sa manière de s’exprimer, ce n’était clairement pas un personnage que j’ai apprécié. 

Quant aux autres, pendant les trois premiers quarts du roman, je n’arrivais pas à accrocher à eux. Ils me laissaient distante. Parfois j’avais l’impression qu’on ne creusait pas assez sous leur façade, cette façade de personnage. Mais vers la fin, cette impression a changé et j’ai commencé à notamment apprécier Pierre Kamenev, le professeur de Marguerite, ainsi que Justine, la créatrice de Brexit Romance. 

Cependant, la force de ces personnages, c’est les relations qu’ils entretiennent. On se retrouve avec un méli-mélo, chaque personnage étant plus ou moins lié à un autre, ce qui donne lieu à des situations cocasses ou attendrissantes. Au contraire des personnages que j’ai parfois trouvés trop en surface, leurs relations sont bien plus creusées et sont, pour le coup, plus intéressantes à suivre.

Je vous avais dit que je reviendrai sur la longueur interpellante du roman. Connaissant la qualité des ouvrages de chez Sarbacane, il était pour moi évident que le roman devait être particulièrement intense pour expliquer un tel pavé. Malgré le fait que je n’ai pas eu l’impression de longueur ou de « scène en trop », Brexit Romance m’a tout de même paru bien long. Bizarrement, je ne l’ai pas lu aussi vite que j’ai l’habitude de le faire. J’ignore pourquoi, mais malheureusement cet aspect qui a fait que j’ai en quelque sorte traîné ma lecture (ça sonne très péjoratif, ça l’est moins en réalité) a un peu terni mon impression finale. 

EN CONCLUSION, Brexit Romance m’a fait retrouver l’humour et l’originalité de Clémentine Beauvais dans ce pavé qui n’a pourtant aucune longueur. 
Malgré des personnages avec lesquels j’ai eu du mal, l’intrigue est bien menée et permet de mettre en lumière la situation du Brexit du côté britannique. 
Une belle lecture que je vous recommande !

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Vous tente-t-il ? Avez-vous déjà lu des romans de cette autrice ? :)

Des bisous,
Léa

2 commentaires :

  1. C'est vrai que c'est une belle brique ^^ Dommage pour les quelques petits bémols que tu cites, mais je suis contente que tu aies tout de même aimé ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j’étais étonnée en le recevant ^^ C’était tout de même une très belle lecture oui ! ♥

      Supprimer

Un avis à me donner ? Une remarque ? Les commentaires sont faits pour ça, et font surtout plaisir !