∞ Derniers avis publiés ∞

- - - DERNIÈRES CHRONIQUES PUBLIÉES (sans spoilers !)
            

31 juil. 2018

D’encre, de verre et d’acier, tome 1 – Gwendolyn Clare

Bonjour tout le monde,

Voici ma chronique sur D’encre, de verre et d’acier, un roman de fantasy ! 


Titre original (anglais) : Ink, Iron and Glass
Autrice : Gwendolyn Clare
Nombre de pages : 467
Prix : 15€
Éditions : Lumen
Sortie : 3 mai 2018

Résumé

Et si on pouvait vraiment créer un monde avec de l’encre et du papier ?

En s’armant d’encre et de papier, il est désormais possible de voir naître sous ses doigts des univers entiers. Il suffit, pour accomplir ce miracle, de respecter les règles complexes d’une nouvelle discipline, la scriptologie. Mais lorsque des êtres humains apparaissent pour la première fois sous la plume d’un scriptologue, c’est la révolution. Jumi da Veldana et sa fille Elsa, à la tête des insurgés, parviennent à leur tour à percer le mystère de cette science et à reprendre le contrôle de leur petit paradis à son créateur.

Cependant leur bonheur ne dure pas : Jumi, qui cache un noir secret, est enlevée sous les yeux de sa fille. Elsa est donc contrainte de s’aventurer dans le monde réel pour retrouver la trace de sa mère. Des canaux d’Amsterdam aux rues de Pise, elle finit par trouver refuge dans un « asile de fous », une institution fondée par une organisation scientifique baptisée l’ordre d’Archimède. Là, scriptologues, alchimistes et mécaniciens peuvent étudier et travailler à l’abri des persécutions. L’endroit est aussi un pensionnant réputé, dont les élèves observent la jeune inconnue avec beaucoup de curiosité. Parmi eux se trouve Leo, un mécanicien de génie dont la rencontre avec la nouvelle arrivante fait vite des étincelles. Commence une attente interminable, l’aide promise par l’ordre tardant à se concrétiser. Elsa finit donc par prendre les choses en main, et ce n’est pas peu dire. Car la jeune fille, elle aussi, dissimule un lourd secret...

Saura-t-elle réparer par l’écriture un monde devenu fou ? Si elle veut parvenir à retrouver la trace de sa mère, Elsa devra apprivoiser les règles de son nouveau terrain de jeu et comprendre la complexité des relations humaines. Passé tragique et ténébreuses conspirations, univers de poche et armes ultimes : suivez cette héroïne armée d’encre et de papier à travers un ribambelle de mondes réels et inventés !

Extrait

Jamais la jeune fille n'avait ressenti pareille douleur. Une souffrance si poignante qu'elle lui en coupait le souffle. Sa mère avait raison : aux êtres aimés revenait le pouvoir d'infliger les blessures les plus terribles.
Pourtant, Elsa ne pouvait s’empêcher de s'interroger : la douleur naissait-elle vraiment de la perte ? N'était-ce pas tout aussi pénible de n'avoir plus rien à aimer ?

English comment

I liked this book mostly thanks to its beautiful universe and the world the author has created. Nonetheless, the main character, Elsa, annoyed me and the plot was quite predictable. But I loved the other characters, and I’ll be happy to read the next novel.

Mon avis

30 juil. 2018

Brexit Romance – Clémentine Beauvais

Bonjour tout le monde,

On se retrouve aujourd’hui pour mon avis sur le nouveau roman de Clémentine Beauvais, la célèbre autrice de Les Petites Reines et Songe à la douceur ! Il sort le 22 août, et vous ne voulez pas manquer ça ;) Pour en savoir plus, c’est dans ma chronique.


Autrice : Clémentine Beauvais
Nombre de pages : 449
Prix : 17€
Éditions : Sarbacane
Collection : Exprim’ 
Sortie : 22 août 2018

Résumé

Juillet 2017 : un an que le Royaume-Uni a voté en faveur du Brexit.

Ce qui n’empêche pas la rêveuse Marguerite Fiorel, jeune soprano française, de venir à Londres par l’Eurostar pour chanter dans Les Noces de Figaro. À ses côtés, son cher professeur, Pierre Kamenev.
Leur chemin croise celui d’un flamboyant lord anglais, Cosmo Carraway, et de Justine Dodgson, créatrice d’une start-up secrète, Brexit Romance. Son but ? Organiser des mariages blancs entre Français et Anglais... pour leur faire obtenir le passeport européen.

Mais pas facile d’arranger ce genre d’alliances sans se faire des nœuds au cerveau – et au cœur !

Extrait

‘Pardonnez-moi’, dit Cosmo, ‘je suis d’une absolue impolitesse. Il est entièrement possible que vous vous offensiez de ma curiosité.’
‘Je ne m’offense’, murmura Kamenev dans un anglais rocailleux, ‘de rien.’
‘Ah ! Dans ce cas-là, très bien.’
’S’offenser, c’est un truc d’Anglo-Saxons’, poursuivit Kamenev.
Quite’, dit Cosmo (ce qui voulait dire oui, en effet, certainement, nous sommes d’accord, un peu, vu de cette manière, mais enfin, oui et non, et cependant c’est très vrai).

English comment

Brexit Romance, the new masterpiece of Clémentine Beauvais, is full of humor and important matters. Even if I didn’t really like the characters, I loved everything else and how beautifully it is written and told. It was a nice reading that I really recommend!

Mon avis

À lire également :

27 juil. 2018

Save the Date – Morgan Matson

Bonjour tout le monde, j’espère que vous allez bien ! 

Je viens de terminer Save the date, le nouveau roman de Morgan Matson (que j’affectionne particulièrement), et voici d’ores et déjà mon avis :) Je sais qu’il n’a pas été traduit, mais croyez-moi : il est tout à fait accessible !


Titre original (anglais) : Save the Date
Autrice : Morgan Matson
Nombre de pages : 417
Prix : 17,99$
Éditions : Simon & Schuster
Sortie : 5 juin 2018
Lu en : anglais

Résumé

Charlie Grant’s older sister is getting married this weekend at their family home, and Charlie can’t wait—for the first time in years, all four of her older siblings will be under one roof. Charlie is desperate for one last perfect weekend, before the house is sold and everything changes. The house will be filled with jokes and games and laughs again. Making decisions about things like what college to attend and reuniting with longstanding crush Jesse Foster—all that can wait. She wants to focus on making the weekend perfect.

The only problem? The weekend is shaping up to be an absolute disaster.

There’s the unexpected dog with a penchant for howling, house alarm that won’t stop going off, and a papergirl with a grudge.
There are the relatives who aren’t speaking, the (awful) girl her favorite brother brought home unannounced, and a missing tuxedo.
Not to mention the neighbor who seems to be bent on sabotage and a storm that is bent on drenching everything. The justice of the peace is missing. The band will only play covers. The guests are all crazy. And the wedding planner’s nephew is unexpectedly, distractingly…cute.

Over the course of three ridiculously chaotic days, Charlie will learn more than she ever expected about the family she thought she knew by heart. And she’ll realize that sometimes, trying to keep everything like it was in the past means missing out on the future.

English comment

As I’m a huge fan of Morgan Matson, I couldn’t not read her new book. Save the Date is perfect for a fresh reading which will still keep you on reading until the last page. The characters feel so real and the atmosphere is so good — basically everything you could expect, and even more. So yes, thanks Morgan Matson for this book that I really liked!

Mon avis

À lire également :

22 juil. 2018

Leah à contretemps – Becky Albertalli

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien ! Aujourd’hui je vous donne mon avis sur Leah à contretemps, un spin-off de Simon vs the homo sapiens agenda. Je sais que je n’ai pas écrit de chronique sur ce dernier, mais j’en parle rapidement ici. Sachez que je l’ai beaucoup apprécié, mais je préférais vous parler de celui-ci que j’ai encore plus apprécié !


Titre original (anglais) : Leah on the offbeat
Autrice : Becky Albertalli
Nombre de pages : 393
Prix : 17€
Éditions : Hachette
Collection : Bloom
Sortie : 30 mai 2018
Lu en : français

Résumé

Quand il s’agit de jouer de la batterie, Leah Burke maîtrise le tempo. Mais la vie réelle n’est pas toujours si bien rythmée. Fille unique d’une jeune mère célibataire, Leah n’a pas les mêmes privilèges que les gens qui l’entourent. 

Elle est passionnée de dessin, mais trop complexée pour le montrer. Seule sa mère sait qu’elle est bisexuelle : elle n’a pas trouvé le courage de le dire à ses amis – pas même à son meilleur pote Simon, qui est pourtant « sorti du placard » comme on dit ! Avec la fin du lycée qui approche, le groupe d’amis qu’elle croyait à toute épreuve commence à se diviser. 

Les tensions montent. Le cœur de Leah ne bat plus en mesure quand les personnes qu’elle aime se disputent. Surtout lorsqu’elle se rend compte que ses sentiments pour l’une d’entre elles vont au-delà de l’amitié.

Extrait

- Quelle question. (Je pose mon menton au creux de ma main.) Ok, donc Simon.
- Simon.
Mon coeur se serre. Parce que quand Bram prononce le nom de Simon, il en articule chaque lettre. Comme s'il fallait en prendre grand soin. C'est mignon tout plein, hein, mais waouh. Ce que je peux être jalouse parfois. Pas seulement de Simon et de Bram bien sûr. Imaginez traverser votre journée en sachant que quelqu’un vous a à l'esprit. Ca doit être ce qu'il y a de meilleur dans la romance- ce sentiment d'avoir un chez-soi dans la tête d'un autre.

English comment

Even if I really like Love, Simon, I must admit I totally fell in love with Leah on the offbeat. Leah is really amazing, so strong and endearing. The way Becky Albertalli deals with bisexuality is refreshing, and the love story is so real you can’t help but love it. Everyone should read it!

Mon avis

17 juil. 2018

Cruelles – Cat Clarke

Bonjour à tous,

Voici ma chronique sur Cruelles, le seul roman dans l'histoire du blog auquel je n'ai pas attribué de note. Lisez mon avis pour comprendre pourquoi.


Titre original (anglais) : Torn
Autrice : Cat Clarke
Nombre de pages : 417
Prix : 17,90€
Éditions : Robert Laffont
Collection : R
Sortie : 6 juin 2013
Lu en : français

Résumé

QUATRE FILLES.
UN SECRET PARTAGÉ.
UNE MONTAGNE DE CULPABILITÉ.

Alice King, 16 ans, part avec sa classe pour un séjour en Ecosse. Elle ne s'attendait pas à des vacances de rêve, mais jamais elle n'aurait imaginer la tournure cauchemardesque que vont prendre les événements.

La jeune fille et sa meilleure amie Cass se retrouvent à devoir partager un chalet avec Polly, l'asociale de service, Rae, la gothique bipolaire, et Tara, la reine des pestes. Populaire, belle et cruelle, cette dernière prend un malin plaisir à humilier les autres à longueur de journée. 

Mais Cass compte bien profiter de cette semaine au vert pour donner à Tara une leçon qu'elle n'est pas prête d'oublier. Avec l'aide de ses camarades de chambrée.

Le vent a tourné pour la reine du lycée. L'heure de la revanche a sonné...


Extrait

C'est comme ça que les amitiés prennent fin, en réalité : pas dans un brouhaha de disputes, mais dans une lente agonie.

English comment

Torn was awful and hard to read. I honestly don’t know if I liked it or not. I disapproved so much of everything that it was quite a bad experience to read all that. You’ll like it if you’re OK with reading something disturbing and about something really grave.

Mon avis
A lire également :