7 avr. 2016

Les Fragiles – Cécile Roumiguière

Coucou tout le monde, j'espère que vous allez bien !

On se retrouve pour une nouvelle chronique sur un livre particulier ! <3


Auteure : Cécile Roumiguière
Nombre de pages : 197
Prix : 15,50€
Editions : Sarbacane
Collection : Exprim’
Sortie : 6 avril 2016

Résumé

Drew a dix-sept ans. On est grand à dix-sept ans. Pourtant, dans sa tête, Drew est encore cet enfant de neuf ans qui a pris le racisme de son père en plein plexus. 

Drew déteste son père tout en cherchant à lui plaire. Jusqu'au jour où il rencontre… 

Sky, une fille aussi fêlée que lui. Et SOLAIRE. Et BELLE ! Une fille qui, comme lui – mais comme son père aussi -, est 

une Fragile.


Extrait

« C'est bien la vie, ça : on croit tout prévoir, avoir tout bon, et paf, il y a un truc qui vient tout gâcher. »


Mon ptit com’s



Un grand merci aux éditions Sarbacane pour ce roman !

            J’ai eu la chance de lire Les Fragiles en avant-première lors de mon stage aux éditions Sarbacane en janvier. Cette chronique est donc essentiellement composée de la fiche de lecture que j’avais réalisée à cette occasion, bien que je l’aie agrémentée et l’aie retravaillée pour un format « chronique ». Je vous demande donc d’être indulgents car c’était la 1ère fiche de lecture que je faisais pour mon stage, donc la moins bien réussie !

            J’ai bien aimé cette histoire, et je pense qu’elle pourra plaire, car la relation père-fils est très touchante et les problèmes que Drew rencontre sont tout de même assez courants.

            Concernant les points négatifs de ma lecture, je dirais que je n’ai pas spécialement apprécié Drew, bien qu’il ne m’ait pas été totalement antipathique. Il est très spécial, ce qui fait qu’il plaira sans aucun doute à certains, tandis qu’à d’autres non. Ça dépend totalement du rapport qu’on a avec les personnes de son caractère et son milieu, si je puis dire.

            Ensuite, je trouve que le fil du temps peut être assez confus, c’est-à-dire que les flash-back, bien que très intéressants et évidemment essentiels à l’histoire, me faisaient parfois perdre mes repères.

            Hormis ceux-ci, je n’ai pas relevé d’autres points négatifs.

            Bien que je dise plus haut que les flash-back sont assez déroutants, je pense que ce sont l’une des choses que j’ai le plus apprécié. On se sent plus proches des personnages, et c’est très utile pour en savoir plus sur leur passé et donc le pourquoi de leurs actes présents. Ça aide donc vraiment à mieux comprendre les personnages.

            Ensuite, Sky est pour moi un gros point positif, permettant d’apporter de la douceur dans le quotidien assez brutal de Drew. Et justement, j’ai vraiment beaucoup apprécié qu’un doute plane toujours sur elle, et qu’on apprenne son histoire grâce aux flash-back. C’est un personnage, bien qu’atypique, auquel on ne peut que s’attacher.

            La relation père-fils autour de laquelle tourne l’histoire est très intéressante, dans la mesure où les deux faisaient des efforts, mais jamais au même moment ; et n’avançait donc pas. Etant donné que la narration est à la troisième personne, nous permettant de ne pas nous concentrer uniquement  sur Drew, le personnage principal, on se rend compte que parfois, il faut juste essayer d’aller plus vers l’autre sans abandonner, auquel cas nous pourrions louper la « rédemption » de l’autre.

            Pour finir, je trouve la fin particulièrement juste et appropriée. Personne ne peut ressortir indemne d’une tension permanente. On en ressort brisé, et le lecteur se rend compte des erreurs de Drew et du père qui ont fait qu’ils en sont arrivés là.
            Cette fin est légèrement abrupte, je trouve, mais justement à l’image du roman. Une très bonne conclusion, donc.

            J’ai donc beaucoup aimé ce roman qui nous montre un quotidien dur et violent que certains peuvent vivre. Il nous permet de nous rendre compte qu’il ne faut pas juger les gens sans connaître leur vie.
            Je pense vraiment qu’il plaira, car les personnages sont justes, et on prend plaisir à les suivre, malgré une distance entre eux et nous.
            Il faut juste être bien concentré pour ne pas perdre le fil, mais l’histoire est très intéressante et capte notre attention tout du long, sans temps mort.

EN CONCLUSION, ce roman est juste et percutant. Il nous offre une vision d’une autre réalité, différente, brutale, touchante.
Les personnages atypiques, les « fragiles », ne vous laisseront pas indifférents. L’auteure manie la plume avec une précision hors du commun, et nous offre un roman juste et différente – intriguant, addictif et mémorable.

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++
L'avis de ma partenaire BFF :
Livre non lu.

L'avis des partenaires du blog :

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Est-ce que ce livre vous tente ? :) Vous l'avez lu ?

Des gros bisous !
Léa

1 commentaire :

  1. Très sympa ta chronique ! Le format "fiche de lecture" est original et je préfère quand même tes chroniques habituelles mais tant que je retrouve ta plume et ta manière à toi (que j'aime beaucoup) de parler d'un livre, j'adore :)

    RépondreSupprimer

Un avis à me donner ? Une remarque ? Les commentaires sont faits pour ça, et font surtout plaisir !