∞ Derniers avis publiés ∞

- - - DERNIÈRES CHRONIQUES PUBLIÉES (sans spoilers !)
            

17 févr. 2018

Les Colocs – Sarah Morant

Hello tout le monde, j’espère que vous allez bien !

Voici ma chronique sur une lecture qui n’était pas prévue mais que j’ai beaucoup appréciée, il s’agit de Les Colocs, le nouveau roman de Sarah Morant :)
Pour en savoir plus, je vous invite à lire mon avis !


Auteure : Sarah Morant
Nombre de pages : 350
Prix : 17,90€
Éditions : Hachette romans
Sortie : 28 février 2018


Résumé

Quand sa cousine-et-colocataire décide de partir un an à l’étranger, Cassandre est bien embêtée. Il est hors de question qu’elle retourne chez ses parents. Par chance, sa cousine lui dégote le colocataire parfait ! Ou pas… Car la personne qui se présente à sa porte n’a rien du coloc rêvé. Pire, Alden est tout ce que Cassandre déteste. Et vice versa. Il déplace ses affaires sans la prévenir ; elle refuse de faire la moindre tâche ménagère. Il invite ses amis sans la prévenir ; elle organise des soirées dans leur appart quand il aimerait dormir. Ils ne sont d’accord que sur une chose : leur incompatibilité. Vite, des disputes éclatent et la colocation devient invivable. Pour essayer d’apaiser l’atmosphère, Alden propose de poser des règles. Chacun son tour, ils inscriront sur une feuille une loi à ne jamais transgresser. Et plus les jours passent, plus Alden et Cassandre découvrent qu’ils sont peut-être, tout compte fait, des colocataires parfaits…


Mon ptit com's


Lorsque j’ai découvert ce livre, ce qui m’a attirée a été la couverture que je trouve vraiment drôle et jolie. Je me suis penchée sur le résumé, et je me suis dit que j’allais le lire, tout simplement parce que j’avais envie d’une lecture fraîche et légère. J’ai pour habitude, face à des livres de ce genre, de directement passer au-dessus pour éviter tout cliché, mais j’en ai fait abstraction cette fois, et je peux vous dire que j’ai bien fait !

On découvre Cassandre, une jeune fille en 2ème année de droit, en colocation avec sa cousine. Seulement, celle-ci déménage en Australie pour ses études et elle se doit de trouver un nouveau colocataire… Arrive alors Alden, un étudiant en art. Les deux ne peuvent pas se supporter, mais il va falloir qu’ils trouvent un terrain d’entente s’ils ne veulent pas souffrir de cette colocation.

Ce qui m’a le plus plu dans ce roman, c’est que malgré le résumé assez cliché, l’auteure ne se base pas sur eux pour écrire son roman ! Ainsi, il reste des surprises. Je trouve ça très agréable car c’est souvent difficile d’éviter les stéréotypes ou d’éviter une histoire courue d’avance, or ce n’a pas été le cas ici.

Comme je vous le disais, les clichés ne sont pas présents, ou en tout cas pas ceux qui m’auraient le plus agacée. Et ça se ressent également dans les personnages ! Je n’en dis pas plus pour ne spoiler personne. 

Les personnages sont d’une grande force dans ce roman, et surtout les relations qu’ils entretiennent, aussi bien entre-eux qu’avec les personnages secondaires. Sans vous mentir, au début de ma lecture, j’ai eu très peur de détester Cassandre et que son personnage « gâche » ma lecture. Fort heureusement, ça ne s’est pas passé ainsi et j’ai même adoré la jeune fille !

J’ai surtout aimé le message que l’auteure fait passer à travers Cassandre, Alden et les autres. Un message d’encouragement sur un sujet qui me touche personnellement beaucoup : l’orientation professionnelle. En effet, Cassandre est donc en droit, mais elle n’y trouve pas sa place et n’apprécie pas ses études, contrairement à Alden qui s’épanouit dans sa filière. À travers eux, l’auteure gomme tout préjugé sur les études et soutient les (futurs) étudiants : une reconversion est toujours possible, et chacun trouvera finalement sa voie. Un message que j’avais bien besoin d’entendre.

Mais ce n’est pas le seul message que l’auteure fait passer. Au-delà d’une intrigue qui peut sembler banale et superficielle, Sarah Morant creuse en profondeur dans les émotions des personnages et dans leurs liens pour sensibiliser à diverses choses ; à vous de lire le roman pour les découvrir !

Petit détail qui m’a beaucoup plu : l’histoire se déroule en Belgique, et les étudiants font leurs études à Louvain-la-Neuve ! Ça m’a fait sourire car j’ai pu retrouver un ou deux termes belges. (En plus, je compte faire mes études en Belgique donc…)

Les Colocs est une lecture légère mais qui m’a pourtant fait ressentir un bon lot d’émotions. La plume de l’auteure est étrangement addictive ; j’ai fini par achever ma lecture d’une traite, plongée dans l’histoire de Cassandre et Alden, avec un sentiment d’attachement profond pour ces deux étudiants.

J’ai donc trouvé ce que je cherchais dans ma lecture : une lecture fraîche, légère, mais qui évite les clichés et nous fait passer un très bon moment en compagnie de personnages attachants.

EN CONCLUSION, Les Colocs a été une très belle surprise ! 
J’ai adoré les personnages qui sont très attachants et évoluent énormément, ainsi que les messages que Sarah Morant arrive à faire passer sous un résumé qui peut sembler banal et cliché.
J’ai passé un très bon moment de lecture et je vous recommande de vous pencher sur ce roman si vous vous posez des questions quant à votre avenir professionnel par exemple ou voulez tout simplement découvrir une belle histoire !

++++++++++++++++++++++++++++++++++

Vous aimez cette auteure ? Vous pensez lire son nouveau roman à sa sortie ? :)

Des bisous,
Léa

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Un avis à me donner ? Une remarque ? Les commentaires sont faits pour ça, et font surtout plaisir !