∞ Derniers avis publiés ∞

- - - DERNIÈRES CHRONIQUES PUBLIÉES (sans spoilers !)
            

22 oct. 2017

The Curse, tome 2 : The Crime – Marie Rutkoski

Hello à tous, j’espère que vous allez bien !

Qui dit vacances, dit retour ! 🎉 J’espère que vous êtes aussi contents que moi 😁

Surtout que je reviens avec une chronique d’un livre que j’ai tout simplement adoré, et je pense que vous aussi ! En espérant qu’elle vous plaira, bien qu’elle soit moins longue que les anciennes. (si vous voulez savoir pourquoi, c’est ici)


Titre original (anglais) : The Winner’s Crime (Winner #2)
Auteure : Marie Rutkoski
Nombre de pages : 535
Prix : 15€
Editions : Lumen
Sortie : 21 septembre 2017

Résumé

SPOILERS DU TOME 1

Gagner peut être la pire des malédictions...
Fille du général le plus titré de l'Empire, Kestrel a eu la faiblesse, alors qu'elle réprouve l'esclavage, d'acheter dans une vente aux enchères un jeune homme du nom d'Arin. Pire encore, elle a eu la bêtise de lui permettre de devenir son ami... et de laisser la ville entière s'en émouvoir. Elle n'a compris qu'au dernier moment son erreur, en découvrant l'impensable : espion aux ordres de son peuple oppressé, les Herranis, le jeune homme était là depuis le début pour la trahir, pour renverser le pouvoir.
À présent, tout a changé. Kestrel a été contrainte de lutter pour sa survie. Elle a vu ses amis tomber autour d'elle et a dû supporter la douleur de la trahison d'Arin - elle dont l'éducation entière lui souffle de tout faire pour se venger. Mais, quand il a fallu choisir son camp, elle a préféré, à son tour, l'impensable : sacrifier son bonheur pour celui des Herranis, céder à un terrible chantage qui la force à tourner le dos à Arin une bonne fois pour toutes. Elle est désormais la fiancée du fils de l'Empereur. S'ouvre, à la cour, un terrible jeu d'échec où Kestrel doit mentir à tout le monde, depuis le monarque - un homme sans pitié qui se délecte de la souffrance d'autrui - jusqu'à Arin lui-même, en passant par la masse des courtisans qui n'espèrent que sa chute.
Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Jeux de pouvoir, coups de bluff et pièges insidieux : dans un monde nouveau, né de l'imagination d'une auteure unanimement saluée pour son talent, deux jeunes gens que tout oppose se livrent à une partie de poker menteur qui pourrait bien décider de la destinée de tout un peuple !


Extrait

Le général était si attaché à son honneur que celui ci en était presque devenu un objet tangible, solide, inamovible. Kestrel s'était souvent demandé autrefois quelle conception son père — et Arin — avaient de l'honneur, mais elle s'aperçu soudain qu'elle ne s'était jamais interrogée sur ce qu'elle même y voyait.
Il y avait une part de déshonneur, se dit-elle, à accepter l'idée que se faisaient les autres de l'honneur sans jamais la remettre en question.


Mon ptit com’s

À lire aussi :

         J’attendais cette suite avec impatience, ayant beaucoup aimé le tome 1. Je tiens à saluer les éditions Lumen qui n’ont attendu que six mois entre la publication des deux : vous êtes les meilleurs. (ceci est une déclaration d’amour)

          Comment vous décrire ce que j’ai ressenti durant ma lecture ? Bien que le tome 1 soit génial, ce tome 2 est clairement un cran au-dessus. Il est d’une puissance énorme. La multitude d’émotions qui m’a assaillie à ma lecture est toujours présente dans mes pensées, pour vous donner une idée !

          Nous retrouvons Kestrel au palais royal. Elle essaie d’oublier Arin, mais ce n’est pas une mince affaire. Cependant, on se rend vite compte qu’il en est de même du côté de ce dernier…

         Une chose que j’ai adorée : nous suivons le point de vue de Kestrel mais aussi celui d’Arin ! J’adore les narrations à plusieurs points de vue, je trouve que ça rajoute vraiment quelque chose à l’histoire. Et puis en plus, si c’est celui d’Arin que nous avons, c’est encore mieux, non ?

         J’ai retrouvé dans ce tome 2 un aspect que j’avais adoré dans le tome 1 : une intrigue si haletante que nous n’avons aucun temps mort ! Pour tout vous avouer, j’ai lu ce roman en une journée… J’étais si prise dans l’histoire que je ne pouvais m’arrêter de lire. Les personnages me restaient en tête, l’intrigue s’immisçait dans mes pensées… J’étais bien obligée de continuer !
       Après coup, je l’ai presque regretté. J’ai regretté d’avoir englouti plus de 500 pages, tout simplement parce qu’à présent, je dois de nouveau attendre pour le tome 3, et c’est juste horrible.

           Je me dois de vous parler de la fin. Déjà dans le tome 1, elle m’avait tout simplement laissée pantoise, m’avait fait un coup au cœur. Mais ici ? C’est encore pire ! Marie Rutkoski n’a aucune pitié, que ce soit pour ses personnages ou pour ses lecteurs. 

           Dans ce tome-ci, nous avons beaucoup moins de moments entre Kestrel et Arin, et pourtant… Je me demande si ce n’est pas encore meilleur que dans le tome 1. En effet, avant ils vivaient presque ensemble, si je puis dire. Mais là, chaque entrevue — de quelque sorte que ce soit — entre les deux en devient presque précieuse, et on ne peut que les apprécier d’autant plus.

          J’ai adoré le développement de leur relation. C’est dur à suivre, dans le sens où Marie Rutkoski joue vraiment avec nos pauvres cœurs (on devrait aller lui dire deux mots d’ailleurs), mais en même temps c’est si beau qu’on ne peut s’empêcher de les adorer.

           Vous l’avez compris, j’ai adoré ce roman. L’univers me plaît tellement ! L’auteure est tout simplement un génie. On découvre de nouveaux éléments petit à petit, et sa complexité apparaît peu à peu. Je trouve ça génial.

           En plus de ça, je n’ai pas vu passer les 500 pages. C’est un beau pavé que je vous conseille de savourer. Cependant, il est tellement addictif qu’il est probable que vous vous retrouviez, à mon instar, à le finir très rapidement… Vous voilà prévenus !

EN CONCLUSION, The Crime est un deuxième tome encore meilleur que le premier, qui était pourtant déjà génial !
J’ai adoré retrouver l’univers de Marie Rutkoski ainsi que Kestrel et Arin. De nouveaux personnages intéressants font leur apparition, et j’ai hâte d’en apprendre plus sur eux dans le troisième et dernier tome.
Pour moi, The Curse est une saga à lire absolument ! Allez, filez l’ajouter à votre wishlist.

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Avez-vous commencé cette saga ? Vous tente-t-elle ? :)

Des bisous,
Léa

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Un avis à me donner ? Une remarque ? Les commentaires sont faits pour ça, et font surtout plaisir !