25 oct. 2017

November 9 – Colleen Hoover

Hello tout le monde,

J’espère que vous allez bien ! On se retrouve pour ma chronique de November 9, le dernier roman de Colleen Hoover à paraître en VF aux éditions Hugo Roman dès demain !


Titre original (anglais) : November 9
Auteure : Colleen Hovver
Nombre de pages : 340
Prix : 17€
Editions : Hugo Roman
Collection : New Romance
Sortie : 26 octobre 2017

Résumé

Quand l'amour s'écrit au futur... 

Fallon et Ben se rencontrent par hasard alors que leur vie est en train de changer. 

La jeune femme est sur le point d'aller s'installer à New York où elle espère poursuivre une carrière d'actrice au théâtre. Ben veut devenir écrivain. 

Ils se croisent comme des étoiles filantes mais l'intensité de ce qu'ils partagent les pousse à se fixer un rendez-vous annuel, le neuf novembre. 

Fallon devient alors la source d'inspiration du roman de Ben. Chaque rendez-vous est unemine d'informations pour lui et, pour tous les deux, c'est le moyen de faire le point sur leur vie. 

Jusqu'au jour, un neuf novembre évidemment, où Fallon se met à douter de ce que Ben lui raconte sur lui-même. Peut-il avoir inventé sa vie comme un roman ? Et pourquoi ferait-il une chose pareille ?


Extrait

« Tu ne peux pas partir maintenant. Je n'ai pas fini de tomber amoureux de toi. »


Mon ptit com’s


         Si on y pense, November 9 est le deuxième roman que je lis de Colleen Hoover, oui, seulement. J’avais lu (et relu) Maybe Someday, qui reste un tel coup de cœur que j’avais presque peur de lire ses autres romans, de peur d’être déçue. Cependant, je ne pouvais que me laisser tenter par November 9, le résumé est trop attirant.

       Nous découvrons Fallon, une jeune fille de 18 ans. Elle déjeune avec son père lorsqu’elle rencontre Ben. Tout de suite, ils s’entendent bien. Seulement, ils vivent aux extrémités du pays. Ils ont alors une idée : pendant cinq ans, se retrouver chaque 9 novembre, au même endroit. Entre ces moments-là, aucun contact.

         Autant j’adore l’idée de cette intrigue, mais la description des personnages me tentait également beaucoup. En effet, Fallon aspire à être actrice et Ben est écrivain. Deux univers que j’adore qui se rencontrent, ça ne pouvait pas me laisser indifférente !

      J’ai presque lu ce roman d’une traite, pour vous dire à quel point il est addictif. Je me suis retrouvée à la fin plus vite que je ne l’aurais cru. 

     J’ai adoré la relation entre Fallon et Ben. Elle est vraiment toute mignonne (mais pas que !) et les deux personnages se complètent si bien qu’on ne peut que les apprécier ensemble. Je dois tout de même avouer qu’au début, malgré le fait que je les aimais beaucoup, je ne pouvais m’empêcher de trouver leur relation assez clichée.
       Mais ne vous inquiétez pas : cela change assez rapidement ! Car vous vous doutez bien que CoHo n’écrit pas une romance juste pour nos beaux yeux, et c’est ce que j’aime le plus chez elle. Elle arrive toujours à donner une profondeur incroyable à ses romances.

         Ce roman est donc divisé en plusieurs parties, une pour chaque 9 novembre. J’aime beaucoup ce principe, car nous sommes au même stade que les deux personnages : nous ne savons pas ce qui leur est arrivé entre-temps.

         À chaque partie, l’intrigue monte en puissance. On se rend compte que cette histoire est de moins en moins banale. On en apprend un peu plus, mais en même temps, de nouveaux mystères apparaissent. Au final, on ne peut que continuer à lire jusqu’à connaître le fin mot de l’histoire.

         Est-ce que vous connaissez ce moment où tout va bien puis en fait vous vous rendez compte qu’il reste plus d’une centaine de pages au roman, et vous savez qu’il va se passer quelque chose d’énorme ? C’est ce qui s’est passé pour ce roman.

        Malgré le fait que je l’aie adoré, je dois admettre avoir été légèrement déçue de la fin. Je l’ai trouvée un peu trop… simple, peut-être ? Je ne parle ici que de la fin « immédiate », pas de tout ce qui s’est passé avant, je précise. Si on la regarde dans sa globalité, elle est géniale, c’est pourquoi je trouve vraiment dommage que les quelques dernières pages soient décevantes ; ça nous laisse sur un goût de trop-peu, qui n’était pas présent au départ.

       J’ai cependant beaucoup aimé ce roman que je vous conseille beaucoup, pour les sujets qu’il aborde mais également pour son intrigue et ses personnages ! Et puis, CoHo quoi, c’est une raison à elle toute seule. Ce n’est pas forcément le livre que vous conseillerais en premier pour découvrir l’auteure, mais il est tout de même super.

EN CONCLUSION, November 9 est un roman que j’ai beaucoup apprécié, tant pour son intrigue que ses personnages charismatiques. C’est du CoHo tout craché !
Malgré tout, la fin m’a un peu… laissée sur ma faim, justement, après avoir lu tout un roman aussi puissant.
Une super lecture que je vous recommande vivement si vous souhaitez découvrir une romance travaillée !

++++++++++++++++++++++++++++++++

L’avez-vous lu ? Vous tente-t-il ? Aimez-vous Colleen Hoover ? :)

Des bisous,
Léa

2 commentaires :

  1. Dommage pour la fin. Autrement, contente que tu aies aimé. Comme les autres que je n'ai pas encore lus de l'auteure, celui-ci me tente !

    RépondreSupprimer
  2. C'est derniers temps je vois ce roman partout et ta chronique ne fait qu'augmenter mon envie de le lire! 💕

    RépondreSupprimer

Un avis à me donner ? Une remarque ? Les commentaires sont faits pour ça, et font surtout plaisir !