22 oct. 2016

La société des S, tome 1 – Susan Hubbard

Salut tout le monde, j'espère que vous allez bien !

On se retrouve aujourd'hui pour une nouvelle chronique :)

Si ce n'est pas encore fait, allez vite voir ici ! 


Titre original (anglais) : The society of S (Ethical Vampire #1)
Auteure : Susan Hubbard
Nombre de pages : 414
Prix : 
Editions : l'école des loisirs
Collection : Médium
Sortie : 2011
Lu en : français

Résumé

Pendant longtemps, Ari a cru que son père, Raphael Montero, était végétarien et souffrait d'une maladie de peau. Pendant des années, elle a trouvé normal de passer ses journées cloitrées dans un manoir, avec des milliers de livres.

Il a suffit d'une soirée, la première de sa vie dans une famille ordinaire, avec des ados de son age, des flots de couleurs, de sons, d'odeurs et une télé branchée sur un film de vampires...pour qu'Ari comprenne qu'on lui avait menti.

Et si son père, beau comme un prince gothique, n'était pas un simple mortel, s'il appartenait à un autre monde ?

Elle est prete à le découvrir, au péril de sa vie...et de son âme.


Extrait

En redescendant l'escalier, nous vîmes passer mon père, un livre à la main. Il leva les yeux vers nous.
- Ce n'est que vous, quel soulagement ! J'aurai juré un troupeau d'éléphants.
Il serra la main de Kathleen, qui avait les yeux fixés sur lui. Puis il se dirigea vers la bibliothèque et nous vers la porte.
- Tu ne m'avais pas dit que ton père était un aussi beau mec, chuchota Kathleen.
Je ne sus pas quoi répondre.
- C'est dommage qu'il ait le lupus.
Elle ouvrit la porte, et se tourna vers moi.
- On dirait une rock star. Notre père, lui, ressemble plutôt à un boucher, et c'est d'ailleurs ce qu'il est. Tu ne te rends pas compte de la chance que t'as, Ari.



Mon ptit com’s


Je remercie l'école des loisirs pour cette lecture très plaisante !

      Sans vous mentir, j'ai passé pas mal de temps sur cette lecture. Cependant, j'en garde un très bon souvenir, et je suis très curieuse de découvrir la suite. Je n'en avais jamais entendu parler avant de le découvrir sur le site de l'école des loisirs, mais la couverture m'a directement tapé dans l’œil. Je la trouve magnifique ! Très sobre, mais les couleurs sont sublimes, et j'aime sa simplicité. (D'ailleurs, je trouve cette couverture VF beaucoup plus jolie que les VO, donc félicitations à l'école des loisirs !)

      Nous découvrons donc Ari, de son vrai nom Ariella, une jeune fille de 13 ans vivant chez son père. Elle est "surprotégée", c'est-à-dire qu'elle ne sort jamais de chez elle, et n'a pas d'amis. Son père lui donne des cours à domicile, et ses compagnons sont les livres.

        Je ne sais pas pourquoi, mais j'avais envie de lire un livre sur les vampires. Et vous l'avez bien compris dans le résumé, c'est ici le sujet ! Mais j'ai trouvé ceci très intéressant, avec une petite touche d'originalité en plus par rapport aux autres "livres vampiriques", car Ari, notre personnage principal, n'est ni un vampire, n'est pas au courant de leur existence, mais ne va pas découvrir celle de quelqu'un qu'elle connaît ou dont elle va tomber amoureux, mais de celle de son père ! Et je trouve que c'est une bonne idée qui permet de se démarquer un minimum des autres romans sur le même thème.

       Tout d'abord, concernant Ari, je trouve qu'il est simple de s'identifier à elle. Seulement, le plus gros point négatif la concernant, je dirais, c'est qu'on oublie tout simplement qu'elle a 13 ans. Ses décisions et ses paroles ne collent pas avec son âge, ce qui m'a plutôt déçue car il n'y a aucune raison particulière qu'Ari ait 13 ans. Pourquoi l'auteure a-t-elle choisi cet âge ? Je n'en ai aucune idée. J'espère qu'il y a une logique que je n'ai pas saisie !

       Je crois que le plus gros point négatif de ce roman, pour moi, est sa longueur. En effet, il fait environ 415 pages, et le nombre de choses que nous raconte l'auteure est tout simplement hallucinant ! Mais je vais même vous dire que c'est un peu trop. C'est rare que j'aie cette impression, mais là, elle m'a frappée de plein fouet. 
         L'histoire a beau être géniale, on apprend tellement de choses, on vit tellement de choses en ce nombre de pages qu'on est comme submergé d'informations, et ça en devient légèrement désagréable. Je trouve ça très dommage, car ça nous laisse une impression en partie négative du roman qui aurait pu être beaucoup plus positive !

         Parlons donc de l'intrigue. Comme vous l'avez compris, elle est extrêmement bien... "fournie", et même complexe. Pas complexe dans le sens "on ne comprend strictement rien", mais complexe dans le sens où on a une multitude d'informations.
           Je pense que vous allez soit apprécier, soit pas, car ce sera trop.

           L'intrigue en elle-même, sans tenir compte de sa longueur, est vraiment bien pensée. L'auteure nous offre un enchaînement logique des événements, ainsi que des révélations et des rebondissements en série.
           Je dois admettre que je me suis légèrement ennuyée, mais je pense que c'est à cause du fait que je lisais peu et qu'en plus, l'action est très longue (dans le sens fournie, pas lente). Mais si vous lisez régulièrement, votre lecture sera très certainement tout à fait normale, ne vous inquiétez pas !

           En lui-même, j'ai beaucoup apprécié ce roman. Il est intéressant, bien pensé, et les personnages sont plaisants à suivre ! Je ne dirais pas que j'ai spécialement aimé l'écriture de Susan Hubbard, étant donné que j'ai pris beaucoup de temps à lire ce livre, je crois que ça a un lien avec la plume de l'auteure, mais je n'ai pas non plus eu l'impression de ne pas aimer.

          Bref, je vous conseille ce livre si vous avez envie de vous replonger dans une histoire de vampire ! Elle est très plaisante à suivre et - normalement, si vous n'êtes pas comme moi - vous ne vous ennuierez pas avec l'action constante !

             Malgré ses défauts, La société des s est plutôt une bonne surprise. Je garde un bon souvenir de ma lecture et suis très curieuse de découvrir le tome 2 ! J'espère que les faiblesses du tome 1 seront corrigées pour nous offrir un tome 2 encore plus passionnant et addictif.

EN CONCLUSION, La société des s est un roman qui a ses défauts, je l'admets, mais qui reste pour autant une lecture très agréable !
Des personnages attachants, une intrigue bien pensée et surtout très dense - à vous de voir si c'est un point positif ou négatif - : voilà de quoi ce roman est fait !
On verra donc de quoi est fait la suite pour attendre de me prononcer sur cette trilogie !

++++++++++++++++++++++++++++++++
L'avis de ma partenaire BFF :
Livre non lu.

++++++++++++++++++++++++++++++++

Avez-vous lu ce roman ? Vous tente-t-il ? :)

Des bisous,
Léa

2 commentaires :

  1. C'est une saga qui me tente plutôt bien :) Même si j'en ai déjà beaucoup trop en cours...

    RépondreSupprimer

Un avis à me donner ? Une remarque ? Les commentaires sont faits pour ça, et font surtout plaisir !