∞ Derniers avis publiés ∞

- - - DERNIÈRES CHRONIQUES PUBLIÉES (sans spoilers !)
            

11 août 2016

Dan Machi ; La légende des Familias, tome 1 – Fujino Omori

Hey tout le monde, j'espère que vous allez bien ! ;D

On se retrouve pour un nouvel article où je vous parle d'un roman paru aux éditions Ofelbe, dans leur nouvelle collection de Light Novel ! ^^
Si vous ne connaissez pas (comme moi avant cette lecture), je vous invite à lire cet article :3


Auteur : Fujino Omori
Illustrateur : Suzuhito Yasuda
Nombre de pages : 297
Prix : 12,99€
Editions : Ofelbe
Collection : Light Novel
Sortie : 30 juin 2016
Lu en : français

Résumé

Nombreux sont les dieux venus s’installer dans la ville-labyrinthe d’Orario, bénissant les mortels qui s’aventurent dans son dédale souterrain en quête de pouvoir, de fortune…
… ou de filles ?! C’est en tout cas le souhait de Bell Cranel, un aventurier novice sous la bénédiction de l’impopulaire déesse Hestia.
Sauvé de justesse par la belle Aiz Wallenstein, une épéiste hors pair, Bell s’engage à suivre ses traces et à devenir un aventurier digne de se mesurer à elle.

Bien décidé à relever ce nouveau défi, Bell plonge dans le mystérieux Donjon avec une énergie nouvelle qui ne manquera pas d’attirer l’attention de certains dieux.

Était-ce une erreur de vouloir égaler cette fille ?

Extrait

Est-ce une erreur de vouloir rencontrer des filles dans un donjon ?
Dans ce labyrinthe de niveaux empilés les uns sur les autres ? Au sein de ce melting-pot de monstres plus dangereux les uns que les autres ? [...]
Des pensées stupides et immatures, mais après tout, très typiques d'un jeune mâle. Est-ce une erreur de vouloir rencontrer des filles, pardon, je voulais dire, de se constituer un harem dans un donjon ?
La réponse ?
Oui, c'est une erreur. 


Mon ptit com’s


Je remercie les éditions Ofelbe ainsi que Guillaume pour cette lecture très plaisante !

            Lorsque les éditions Ofelbe ont annoncé leur nouvelle collection, les Light Novel, avec ce titre, je ne savais pas trop qu’en penser. Puis, j’ai lu le résumé, et j’ai tout de suite été emballée.

            Ce qui m’a surtout donné envie de le lire, c’est quand on m’a mentionné une mythologie dans l’univers du roman. La mythologie et moi, ça fait un. J’adore, tout simplement.

            Ma première surprise a été quand j’ai reçu le roman. D’habitude, ceux des éditions Ofelbe sont assez conséquents, entre 400 et 500 pages environ. Ici, il fait 300 pages et est donc beaucoup plus fin. Mais c’est une bonne surprise, car ça se lit beaucoup plus vite et facilement !

            Ma seconde surprise a été par rapport aux illustrations se trouvant au début du livre. Elles sont vraiment… inattendues, si je puis dire. En effet, on voit des jeunes filles, l’une pressant la poitrine de l’autre. Je suis passée outre pour découvrir l’intérieur, mais ça m’a paru étrange.

            On découvre Bell, un aventurier d’à peine quatorze ans. Et pourtant, il est devenu aventurier pour… rencontrer des filles ! Cette motivation étant très douteuse, je vous avoue que j’étais sur mes gardes au début de ma lecture. Surtout qu’il est assez jeune, c’était vraiment bizarre.

            Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre, pour tout dire. Dans les autres romans que j’avais lu des éditions Ofelbe, notamment Sword Art Online, nous étions dans un monde de jeu vidéo. Sauf qu’ici, les combats sont la réalité, et non une fiction !

            Bell est donc un jeune aventurier, membre d’une familia très peu réputée, car il en est le seul membre ! Sa déesse est Hestia, une déesse avec une apparence de jeune fille très malicieuse.

            On découvre un univers riche mis en place par l’auteur. Avec une mythologie, un but, et une intrigue très précise, on n’a jamais le temps de s’ennuyer !

            Pour moi, le seul point négatif de ce Light Novel est que certaines descriptions peuvent être un peu longues. Mais ça n’a en rien gêné ma lecture, qui fut très rapide ! C’est donc un livre qui se lit facilement, et rapidement. Bref, il est même parfait pour ceux qui veulent débuter la lecture en douceur !

            Les personnages sont très attachants, de part leur maladresse, je me dois de l’avouer. J’avais peur de ne pas apprécier Bell, car il a 14 ans, ce qui est peu commun pour un personnage de roman. Mais heureusement, sa naïveté et son caractère atypique sont adorables, et on adore le suivre !

            Concernant Hestia, la déesse de sa familia, je l’ai aussi beaucoup appréciée. Elle est tellement têtue qu’on ne peut s’empêcher de rire en pensant à elle ! Elle est aussi plutôt puérile, mais c’est ce qui fait son charme.

            Je dois donc dire bravo à l’auteur, car il a réussi à introduire dans son univers des personnages jeunes et puérils sans qu’ils nous énervent ! C’est un coup de maître, car ils m’agacent souvent plutôt qu’autre chose…

            Je me suis lancée dans cette histoire sans savoir à quoi m’attendre, et j’ai été vraiment étonnée du début. Mais au final, je me suis retrouvée plongée dans l’histoire, le sourire aux lèvres devant ce Light Novel atypique !

            Ce nouveau genre m’a tout à fait conquise. Court, frais, drôle, facile à lire, il fera le bonheur de tous ! De plus, le tome 2 sort dans très peu de temps, ce qui est toujours un bon point.
            Je pense que Dan Machi vous conquerra tous ! N’hésitez pas à vous le procurer et à plonger dans cet univers qui vous permettra de vous évader.

EN CONCLUSION, Dan Machi m’a conquise ! Cette nouvelle collection des éditions Ofelbe commence fort avec ce titre fort en couleurs.
Un univers mi-fiction, mi-réalité, agrémenté d’une mythologie à moitié inventée et de personnages attachants ; voici la recette de ce Light Novel qui vous conquerra à coup sûr !
N’hésitez plus avant de découvrir ce genre, et ce titre.

+++++++++++++++++++++++++++++++++++
L'avis de ma partenaire BFF :
Livre non lu.

L'avis des partenaires du blog :

+++++++++++++++++++++++++++++++++++

L'avez-vous lu ? Vous tente-t-il ? :)

Des bisous,
Léa

1 commentaire :

Un avis à me donner ? Une remarque ? Les commentaires sont faits pour ça, et font surtout plaisir !