∞ Derniers avis publiés ∞

- - - DERNIÈRES CHRONIQUES PUBLIÉES (sans spoilers !)
            

13 mai 2016

The Memory Book – Lara Avery

Hey tout le monde !

On se retrouve pour ma chronique d'un super roman sorti hier aux éditions Lumen : The Memory Book !


Titre original (anglais) : The Memory Book
Auteure : Lara Avery
Nombre de pages : 443
Prix : 15€
Editions : Lumen
Sortie : 12 mai 2016
Lu en : français

Résumé

On me dit que ma mémoire ne sera plus jamais la même, que je vais commencer à oublier des choses. Au début juste quelques-unes, mais ensuite beaucoup plus. Alors je t’écris, cher futur moi, pour que tu te souviennes !

Sam a toujours eu un plan : sortir première du lycée et filer vivre à New York. Rien ne l’en empêchera – pas même une anomalie génétique rare qui, lentement, va commencer à lui voler ses souvenirs, puis sa santé. Désormais, ce qu’il lui faut, c’est un nouveau plan.

C’est ainsi que naît son projet : ce sont les notes qu’elle s’envoie à elle-même dans le futur, la trace des heures, petites et grandes, qu’elle vit. C’est là qu’elle consignera chaque détail proche de la perfection de son premier rendez-vous avec son amour de toujours, Stuart. Le but ? Contre toute attente, contre vents et marées : ne rien oublier.

Au détour des pages de The Memory Book, mélange étonnant d’extraits de son journal, de notes personnelles et de messages de son entourage, vous ne pourrez que tomber amoureux de Sam, une fille comme aucune autre qui apprend à vivre sa vie à pleines dents, même si ce n’est pas celle qu’elle avait planifiée.


Extrait

           Si tu lis ces quelques lignes, tu es sans doute en train de te demander qui tu es. Je vais te donner trois indices. […]
            Indice numéro trois : Tu es toujours en vie.
            Ça y est, tu sais qui tu es ?
            Tu es moi, Samantha Agatha McCoy, dans un futur pas trop lointain. Et c’est pour toi que j’écris. On me dit que ma mémoire ne sera plus jamais la même, que je vais commencer à oublier des choses. Au début juste quelques-unes, mais ensuite beaucoup plus. Alors j’écris pour me souvenir.


Mon ptit com’s


Je remercie mille fois les éditions Lumen et plus particulièrement Emily pour cette lecture !

            Lors de l’annonce de cette parution, ce qui m’a d’abord étonnée était la couverture. En effet, elle est très différente des autres de cette maison d’édition. Et puis, quand j’ai lu le résumé, j’ai été tout aussi surprise. C’est un roman qui se démarque parmi ceux déjà parus, car il n’est pas dans le même style.

            Toujours est-il que c’est un merveilleux roman, et que je suis tout à fait ravie que les éditions Lumen aient pris l’initiative de le traduire en français ! Malgré que ce choix m’ait étonnée au début, je le trouve maintenant tout à fait justifié, compte tenu du contenu du roman.

            On découvre donc Samantha (alias Sammie ou Sam), qui apprend qu’elle a la maladie Niemann-Pick de type C, plus communément appelé NPC ; une maladie qui va lui ronger la mémoire à petit feu. Trous de mémoires et mort prématurée, voilà ce qu’on lui annonce pour son futur. Voici donc tous ses rêves qui s’envolent, même si elle s’y accroche du mieux possible.
            Elle décide donc de s’écrire à elle-même, à la « Sam du futur », pour être sûre de ne pas oublier.

            La première chose qui m’a frappée est la facilité de la lecture de ce roman. Pour être honnête, il se lit extrêmement vite et on est tellement absorbé par l’histoire que, quand on relève la tête des pages, on se rend compte que le temps a filé ! Puis on arrive bien trop vite à la fin…

            Avant de commencer à vous parler plus en détails de certains aspects de The Memory Book, je voulais vous faire part d’une petite comparaison qui s’est pointée dans mon esprit. Ce roman m’a fait penser à Je t’ai rêvé, de Francesca Zappia. En effet, dans Je t’ai rêvé, l’héroïne est schizophrène, et on suit son état d’esprit. Ici, j’ai trouvé que ça avait une résonnance similaire, car on suit l’état de Sam, qui est atteinte d’une maladie très rare, et qu’on ne connaît pas.
            Voilà donc : si vous avez aimé Je t’ai rêvé, vous apprécierez sans aucun doute The Memory Book !

            Commençons donc par Sam, le personnage principal. Jeune fille de Terminale aux Etats-Unis, férue d’art oratoire, travaillant dur pour être acceptée à New York University et faire des études de droit pour devenir avocate. Puis diagnostiquée avec la fameuse NPC.

            Sam est un personnage que j’ai vraiment beaucoup apprécié suivre. Elle est fraîche, vive, intelligente, et extrêmement attachante. Elle est assez simple, mais optimiste, et c’est un immense plaisir de suivre sa vie, même si elle est loin d’être facile. Elle se bat pour ce qu’elle veut, et elle profite de la vie. Un exemple pour tous !

            Ensuite, nous faisons connaissance de Stuart Shah, et de Cooper Lind, respectivement « crush secret » et « ancien meilleur ami » de Sammie. Ils ont tous deux un caractère très différent, et je les aime beaucoup, malgré une préférence pour Coop.
            Stuart est parfait, génial, mais peut-être « trop », si bien que c’en est cliché. Alors que Coop est vivant, drôle, attachant, vif ! C’est un personnage qui restera gravé dans ma mémoire ; il est vraiment exceptionnel. (Désolée pour Stuart, je t’aime bien aussi.)

            Passons maintenant à l’intrigue. Comme je vous le disais plus haut, j’ai été agréablement surprise de voir la facilité avec laquelle se lisait ce roman ! J’avais l’impression de vivre une histoire sans à-coup, si douce que je ne pouvais m’en détacher.

            Dans un sens, c’est un livre assez horrible, parce qu’il est drôle, mais… horrible. (oups, la répétition) En fait, on profite de l’histoire, vraiment, mais il y a toujours un petit passage, qui survient en plein milieu, et qui nous déprime presque. Parfois, on peut presque oublier que Sam est malade, et puis « Bam ! », l’auteure nous impose un passage tellement triste et perturbant que la réalité nous rattrape.

            Donc c’est assez étrange, car c’est en même temps un livre plein de vie, d’amour, d’espoir, mais aussi un livre triste, déroutant, horrible. Mais ces deux facettes lui procurent ce charme particulier, cette addiction qu’on a pour l’histoire en le lisant. On ne peut s’arrêter de lire, car c’est magnifiquement horrible.
            Mais du coup, on a cette pointe de culpabilité, dans un sens, d’apprécier autant son histoire, de la trouver drôle, alors même qu’en réalité, c’est une maladie terrible.

            Toujours est-il que ces deux côtés du roman sont là durant toute notre lecture. Et c’est donc une lecture géniale, dont je n’arrivais pas à me détacher !

            Je me dois, pour finir, de vous parler de la fin. Alizéa m’avait envoyé un message pour me dire : « Je viens de finir The Memory Book et je pleure ». J’étais donc sur mes gardes.
            Et ce matin, quand j’ai continué et fini le livre, j’arrivais aux toutes dernières pages sans avoir pleuré. Je me suis dit que j’y échapperai peut-être mais… ça n’a pas été le cas.
           
            En arrivant au tout dernier chapitre, j’ai senti les larmes monter. J’ai essayé de les arrêter, puis… le tout dernier paragraphe m’a achevée. Cette fois, mes yeux étaient embués, et j’ai compris pourquoi Alizéa avait tant pleuré.
            Préparez les mouchoirs !

EN CONCLUSION, The Memory Book est un roman qui m’a totalement conquise !
Il est poignant, drôle, terrible, émouvant, magnifique.
Si vous souhaitez lire une histoire pleine d’amour, d’optimisme, mais qui vous prendra aux tripes, alors The Memory Book est pour vous !
Jetez-vous dessus, et, un conseil : n’oubliez pas les mouchoirs !

+++++++++++++++++++++++++++++++++++
L'avis de ma partenaire BFF (LC) :
à venir !

+++++++++++++++++++++++++++++++++++

Alors, vous allez vous jeter sur ce roman ? :D Vous l'avez déjà lu ? (à retrouver dans toutes les bonnes librairies !!)

Des bisous !
Léa

3 commentaires :

  1. J'ai vraiment envie de découvrir ce lire maintenant dont je n'avais pas du tout entendu parler ! ^^

    RépondreSupprimer
  2. J'ai trop envie de lire ce bouquin :o Surtout après une telle chronique ^_^ Je le met d'office dans ma wish-list :)

    RépondreSupprimer
  3. Je viens de finir ce magnifique livre! Mais par contre je n'ai pas pleuré (je ne pleure pas du tout facilement alors c'est normal) mais j'ai quand même était très émue de la fin qui je trouve est très juste et reste bien dans l'idée du "livre de souvenir"! Super roman! À conseiller vivement!😊

    RépondreSupprimer

Un avis à me donner ? Une remarque ? Les commentaires sont faits pour ça, et font surtout plaisir !