15 juil. 2017

Follow me back, tome 1 – A.V. Geiger

Hello à tous, j'espère que vous allez bien !

Aujourd'hui on se retrouve pour un article plus "traditionnel" puisqu'il s'agit d'une chronique d'un roman que j'ai lu aujourd'hui, d'une traite, et il s'agit de Follow me back, initialement publié sur Wattpad !


Titre original (anglais) : Follow me back
Auteure : A.V. Geiger
Nombre de pages : 358
Prix : 16,90€
Editions : Robert Laffont
Collection : R
Sortie : 8 juin 2017
Lu en : français

Résumé

Follow me. Love me. Hate me. #EricThornObsessed

Tessa (@Tessa<3Eric)
L'agoraphobie de Tessa Hart l'empêche de sortir de sa chambre. Son seul moyen de s'évader : le fandom en ligne d'Eric Thorn, superstar pop-rock. Quand il tweete, c'est comme s'il s'adressait directement à elle, comme s'il la comprenait...

Eric (@EricThorn)
Eric Thorn dit à ses fans qu'il les aime toutes, mais c'est son équipe de com qui parle pour lui. En réalité, il est terrifié par cette adoration débordante. Surtout depuis qu'un autre jeune prodige de la chanson a été assassiné...

Taylor (@EricThornCr1)
Pas de bio. Pas de photo de profil. Pas d'historique. Personne ne doit savoir qui se cache derrière le nom de Taylor, ni la raison secrète qui pousse ce hater à vouloir détruire la réputation d'Eric Thorn...


Extrait

Je n'ai jamais eu l'intention que ça tourne comme ça. Je le jure. Je voulais juste parler à quelqu'un. Je ne pouvais pas savoir que j'allais tomber amoureux.


Mon ptit com’s

       Je dois avouer qu’au départ, en entendant la sortie de Follow me back, je n’ai pas eu plus envie de le lire que ça, malgré l’idée de départ que je trouvais intéressante. J’ai eu tellement de mauvaises aventures avec des romans précédemment publiés sur Wattpad ! Malgré tout, je me suis dit que pour que la Collection R se mette à publier des romans de la plateforme, c’est que celui-ci devait vraiment valoir le coup.
       Puis les avis ont commencé à pleuvoir, et ce qui m’a surtout convaincue de donner sa chance à ce roman, ce sont les personnes qui disaient (presque) toutes : « Tu as vu la fin ? Wouah ! ». Si vous me suivez depuis quelques temps, vous savez peut-être que je suis tout simplement fan des fins époustouflantes, et c’est ce que je cherchais principalement en commençant ce roman.

        Nous découvrons Tessa, une jeune fille agoraphobe, c’est-à-dire qu’elle reste cloîtrée chez elle en permanence car elle a peur des foules. Elle a un échappatoire : elle est fan de Eric Thorn, un jeune chanteur. Elle a l’impression qu’il vit la même chose qu’elle, qu’elle le comprend…
        De son côté, Eric devient apeuré par ses fans suite à l’assassinat d’un autre jeune chanteur par une fan hystérique. Il cherche comment les repousser pour se protéger…

        Parlons d’abord des personnages. Je les ai tous deux adorés ! Tessa est une jeune fille à laquelle on peut facilement s’identifier par rapport à son idolâtrie d’une personnalité, même si nous ne sommes pas tous à son niveau. Suivre son histoire sur Twitter, ainsi que son histoire personnelle par rapport à son agoraphobie justement, j’ai trouvé ça passionnant.
       Concernant Eric, on peut difficilement vraiment s’identifier à lui, mais rien que de se mettre à sa place nous permet de le comprendre. C’est un personnage assez profond qui est extrêmement attachant.

        Vous vous en doutez, ces deux personnages seront liés, et j’ai adoré la relation qui les unit. C’est très mystérieux, et le lecteur est dans la confidence, ce qui est encore plus intéressant car on suit les points de vue des deux jeunes gens. J’ai adoré cet aspect presque « épistolaire » du roman.

         Un autre aspect à ne pas négliger est le côté thriller de Follow me back. Pour tout vous avouer, je l’ai lu d’une traite en à peine quelques heures ! J’ai eu beaucoup de mal à le reposer, et ce n’a été que pour aller manger.

        Il faut savoir que les chapitres sont entrecoupés d’extraits d’un interrogatoire mystérieux – je ne vous spoile rien car le roman commence avec un de ces extraits, justement – et plus le roman avance, plus l’interrogatoire se dévoile et plus on comprend peu à peu le but de celui-ci.
       Le suspense est constamment entretenu grâce à cela, et je trouve que c’est une excellente idée de la part de l’auteure ! 

       Parlons maintenant de l’intrigue en elle-même. Il y a beaucoup à en dire je crois ! 

        Au début du roman, j’ai eu l’impression que l’intrigue était un peu lente à se mettre en place, mais on ne s’ennuie pas pour autant. C’est juste que j’ai trouvé le roman tout de suite plus passionnant à partir du moment où les échanges entre nos deux protagonistes a commencé.

        Ensuite, j’ai trouvé ça intéressant que l’auteure ait intégré une intrigue « secondaire » (elle ne l’est pas tellement) sur la cause de l’agoraphobie de Tessa. On se rend compte dès le début que c’est quelque chose d’important pour l’intrigue car Tessa n’en parle pas, et on ne sait pas ce qu’il s’est passé avant la fin.
        Cependant, j’ai trouvé que la révélation concernant cette cause, justement, n’était pas vraiment inattendue. L’auteure a ajouté des détails qui changent tout, mais la cause en elle-même n’est pas « wow », je l’avais devinée.

        Maintenant, parlons de la fin. On m’avait prévenue, et c’est même la raison pour laquelle j’ai lu ce roman. Mais, ça alors ! Alors même qu’on pense que tout est fini – pour ma part je me suis même dit « bon la fin en elle-même n’est pas si ouf finalement » – un dernier chapitre arrive et change absolument tout. Et on reste bouche-bée. Alors je le dis haut et fort : JE N’ACCEPTE PAS CETTE FIN.

         Mais pour parler de la fin « en général », c’est-à-dire pas du tout dernier chapitre qui est tout aussi déroutant que génial, je l’ai trouvée… sublime. Sublime dans le sens où le suspense est omniprésent, qu’on ne peut pas poser le livre mais qu’on a presque envie de le faire car on sent les ennuis arriver, mais qu’on veut continuer pour savoir où tout cela va nous mener. C’est un vrai coup de maître qu’a fait là A.V. Geiger car cela faisait longtemps (depuis Caraval je dirais, qui est jusqu’ici mon seul coup de cœur de l’année !) que je n’avais pas eu ce sentiment avec un roman.

        Pour ceux qui ne sont pas au courant, Follow me back est le tome 1 d’une saga (?), je ne sais pas combien de tome il y aura mais il est sûr et certain qu’un tome 2 sortira ; il est prévu pour l’été 2018 en VO ! Donc ne pensez pas que la fin est époustouflante mais conclut le roman ; non, non, elle va vous donner envie de lire sur-le-champ un tome 2 qui n’est pas encore sorti. Mais ça en vaut la peine.

         Je pense que vous l’avez compris, même si je n’ai pas eu un coup de cœur pour ce roman, ce n’est pas passé loin ; j’ai adoré les personnages, l’écriture de l’auteure mais également le suspense qui nous prend à la gorge et nous empêche de reposer le livre ! Je vous invite vraiment à le lire car vous ne pourrez que passer un excellent moment.

EN CONCLUSION, Follow me back a tenu ses promesses avec une suspense haletant, des personnages attachants et une fin explosive ! J’ai déjà hâte de lire le tome 2, que – je n’en doute pas – j’engloutirai aussi rapidement que le tome 1.
À lire de toute urgence !

++++++++++++++++++++++++++++++++++

L'avis de ma binôme :
Livre non lu.

++++++++++++++++++++++++++++++++++

L'avez-vous lu ? Vous tente-t-il ? :)

Des bisous,
Léa

2 commentaires :

  1. Tu confirmes donc ce que tous les autres avis disent déjà... ! Il faut vraiment que je le lise alors !

    RépondreSupprimer
  2. Je vois ce livre partout et j'ai bien envie de le découvrir parce que les avis sont très bons et il semble super :)

    RépondreSupprimer

Un avis à me donner ? Une remarque ? Les commentaires sont faits pour ça, et font surtout plaisir !