29 mai 2016

L'Archer Maudit, tome 1 : La fille d'Ombre et de Lumière – Agathe Roulot

Bonjour à tous,

On se retrouve pour une chronique sur un roman que j'ai lu il y a quelques temps déjà, et que j'ai beaucoup apprécié ! :)


Auteure : Agathe Roulot
Nombre de pages : 526
Prix : 21€
Editions : La Plume et le Parchemin
Sortie : 24 juin 2015

Résumé

Alors qu’elle chasse dans la mystérieuse Vallée Oubliée, Elenwë, elfe hybride de 100 ans, se fait agresser par l’Archer Maudit, un guerrier qui traque les Ombres des Morts. Mais celui-ci a renié son devoir et les Ombres ont pris possession de son corps. La paix fragile maintenue dans le monde d’Erthalian se trouve alors troublée. 
Elenwë et son maître, Voronwë, doivent avertir le Conseil et la reine avant qu’il ne soit trop tard. Car venus du Nord, les Elfes de la Nuit sont bien décidés à prendre leur revanche sur leur défaite, deux siècles auparavant... 
L’heure du combat est arrivée... les Elfes de Lumière sont-ils prêts ? 
Et pour quelle raison Ingör, le dieu des Enfers, semble-t-il s’intéresser à Elenwë ?


Mon ptit com’s


Je remercie Agathe Roulot pour l’envoi de son roman qui me tentait depuis un moment déjà !

                  L’archer maudit est un roman qui me tente depuis sa sortie. Premièrement, par sa magnifique couverture (Tiphs fait toujours des merveilles !), mais aussi parce que j’avais adoré Destins Divins, un autre roman d’Agathe. Donc quand j’ai été sélectionnée pour le recevoir, je vous laisse imaginer ma joie !

                  Je vous avoue qu’en le commençant, je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre. J’avais aussi un peu peur d’être légèrement déçue après Destins Divins, que j’avais vraiment adoré. Mais au final, je ressors satisfaite de cette lecture !

                  On suit donc Elenwë, une jeune elfe hybride : mi-Elfe de Lumière, et mi-Elfe Noir, ce qui lui vaut pas mal de soucis concernant ses relations sociales. Elle ne connaît pas ses parents, et est élevée depuis toute petite par Voronwë, son maître.

                  La première chose qui m’a troublée, ce sont les noms. Comme c’est de la fantasy, il y a énormément de nouvelles choses qui sont déroutantes au début. Rien que les noms des personnages ! Mais le nom des villes, les langues inventées, le sont aussi. Heureusement, du côté des langues, on a deux « répertoires du langage » qui nous aident à comprendre, car l’héroïne elle-même ne comprend pas.

                  Le roman est divisé en trois parties. Je vous avoue que la première est celle qui m’a le moins emballée, à cause de la mise en place de l’univers, et tout simplement d’une narratrice moins mature que par la suite, et d’un rythme un peu plus lent. De plus, certaines choses sont données d’avance, malgré une bonne description des actions par Agathe.
                  C’est vrai, quand on dit « Son épreuve est d’aller chercher […] », on se doute forcément que, malgré le fait que personne n’ait réussi pendant un siècle, l’héroïne va miraculeusement réussir. Enfin, ce n’est que mon avis.

                  Ensuite, pour dire de finir sur les points négatifs, j’ai trouvé certaines descriptions trop longues. Certains paragraphes sont vraiment conséquents, ou des actions trop développées. L’archer maudit est un pavé, donc je pense que ça n’aurait pas beaucoup retiré à l’histoire de raccourcir légèrement quelques passages.

                  Cela étant dit, on peut passer au reste !

                  On va donc tout d’abord parler d’Elenwë (et son prénom bizarre). Je l’ai appréciée, c’est vrai, mais en refermant le livre, je me rends compte qu’au final… pas tant que ça. C’est une narratrice plaisante à suivre, certes, pleine de ressources et assez attachante, mais je l’ai trouvée trop prétentieuse, et prenant tout pour acquis. Je ne dis pas qu’il n’y a eu que ça pendant ma lecture, évidemment, car je l’ai majoritairement appréciée, mais ça m’a empêchée de complètement adhérer à son personnage, ce qui est assez dommage.
                  Ne vous inquiétez pas : à part ça, Elenwë est un personnage fort et plaisant à suivre !

                  Les autres personnages introduits dans l’histoire sont nombreux, et peu sont permanents, ou tout du moins importants. J’aurais aimé qu’on s’attarde un peu plus sur certains, et, dans le cas du maître Voronwë, qu’Agathe développe plus son passé avec Elenwë : en 100 ans, il a dû lui arriver, des choses !
                  Malgré tout, les personnages secondaires sont intéressants et attachants eux aussi, quand on les connaît un peu mieux. J’espère donc qu’Agathe s’appesantira plus sur eux dans le 2ème tome.

                  Passons donc au plus important : l’intrigue. Comme je le disais plus haut, ce tome 1 est composé de trois parties. La première m’a moins intéressée que les deux autres, et même la première partie de la deuxième moins aussi. C’était comme si on « passait aux choses sérieuses », et je me suis retrouvée plongée dans ma lecture sans m’en rendre compte.

                  Ce roman est assez volumineux, et pourtant, je l’ai lu en quelques heures (merci le week-end de l’Ascension, n’est-ce pas). Toujours est-il que du coup, j’ai l’impression qu’il est court, alors que pas du tout ! Ça prouve bien qu’à partir d’un moment, j’ai vraiment été plongée dans l’histoire.

                  Certaines choses sont peut-être trop simples à mon goût, trop prévisibles. Mais Agathe a tout de même réussi à me surprendre plus d’une fois, et à m’entraîner au rythme des péripéties.
                  Ce roman n’est donc pas parfait, mais il est très plaisant à lire, et très original.

                  Je vous avoue qu’une des choses qui m’a le plus surprise, c’est le nom « Archer Maudit ». Je suis d’accord quant aux raisons qui font qu’il se nomme comme cela, mais ce qui m’étonne, c’est que personne ne trouve ça étonnant par rapport au rôle qu’il joue dans leur monde. Mais bref, ce n’est qu’un détail !

                  Si vous aimez les romans de fantasy et souhaitez lire plus d’auteurs français, alors n’hésitez pas ! L’univers d’Agathe m’a vraiment plu, et m’a aussi beaucoup intéressée. J’attends avec impatience le tome 2 pour voir comment tout cela va évoluer, et je ne doute pas qu’il sera vraiment intéressant.

EN CONCLUSION, un roman de fantasy français qui m’a beaucoup plu !
Agathe Roulot a imaginé un univers intéressant et bien développé et y a intégré une intrigue palpitante et qui nous rend addict !
Malgré ses petits défauts, j’ai été conquise. J’attends donc le tome 2 avec impatience et vous recommande cette lecture, si elle correspond à vos critères !

+++++++++++++++++++++++++++++++
L'avis de ma partenaire BFF :
Livre non lu.

++++++++++++++++++++++++++++++

Avez-vous lu ce roman ? :) Vous tente-t-il ? :)

Des gros bisous !
Léa

3 commentaires :

  1. Pas particulièrement intéressé. N'aimant pas plus que cela la fantasy, je préfère passer mon chemin !

    RépondreSupprimer
  2. J'aime beaucoup la fantasy et cette histoire pourrait me plaire :)

    RépondreSupprimer

Un avis à me donner ? Une remarque ? Les commentaires sont faits pour ça, et font surtout plaisir !