∞ Derniers avis publiés ∞

- - - DERNIÈRES CHRONIQUES PUBLIÉES (sans spoilers !)
       

28 mars 2017

La maison des reflets – Camille Brissot

Bonjour à tous !

J'espère que vous allez bien ! Je suis désolée de mon absence ces derniers temps :/ Je reviens avec de nombreuses chroniques, ne vous inquiétez pas !


Auteure : Camille Brissot
Nombre de pages : 345
Prix : 16,95€
Editions : Syros
Sortie : 2 février 2017

Résumé

Qui accepterait de laisser partir un être cher s'il pouvait le garder à ses côtés pour toujours ?

Depuis 2022, les Maisons de départ ressuscitent les morts grâce à des reflets en quatre dimensions qui reproduisent à la perfection le physique, le caractère, et le petit je-ne-sais-quoi qui appartient à chacun. Les visiteurs affluent dans les salons et le parc du manoir Edelweiss, la plus célèbre des Maisons de départ, pour passer du temps avec ceux qu’ils aimaient. Daniel a grandi entre ces murs, ses meilleurs amis sont des reflets. Jusqu’à ce qu’il rencontre Violette, une fille imprévisible et lumineuse… Bien vivante.


Extrait

"Face à un deuil, on est toujours seul, il me semble. C’est un gouffre qui se creuse en nous, et personne ne peut en imaginer la profondeur car il faudrait oser s’en approcher, se pencher au-dessus du vide, perdre soi-même une partie de son équilibre. Et tout ça pour quoi ? Pour découvrir l’épaisseur du chagrin qui se cache au fond et réaliser que la petite flamme que l’on a apporté s’y noiera aussitôt. Alors, on fait un pas en arrière. On se dit que la tristesse passera avec le temps, ou des formules de ce genre. Je suppose que c’est vrai, même si c’est un peu cruel."


Mon ptit com’s


Un grand merci aux éditions Syros et plus particulièrement à Véronique pour cette lecture !

            Ce qui m’a tout d’abord beaucoup intriguée, lorsque j’ai lu le résumé de ce roman, c’est le principe des Maisons de Départ. Dans celles-ci, on crée les « reflets » de personnes décédées, ce qui vous permet de les avoir auprès de vous même après leur mort. J’ai trouvé le concept extrêmement original et intriguant, ce qui m’a vraiment donné envie de le lire.

            J’ai donc commencé ce livre avec curiosité. J’avais de plus très envie de découvrir la plume de Camille Brissot, c’était donc l’occasion parfaite ! Je trouve par ailleurs la couverture absolument magnifique, ce qui ne m’a donné que plus envie.

            L’ambiance de ce roman m’a énormément plu. Nous suivons donc Daniel, le petit-fils du créateur du manoir Edelweiss, qui ne connaît que les reflets avec lesquels il vit, ainsi que son père. Un jour, il décide de sortir pour découvrir le monde extérieur, et il se retrouve dans une fête foraine.
            Cette ambiance m’a beaucoup fait penser à Luna Viva, un roman que j’ai énormément apprécié. Allez savoir pourquoi ! Ça doit être le côté fête foraine, car les deux romans n’ont rien à voir.

            Tout d’abord, je me suis beaucoup attachée à Daniel. C’est un garçon qu’on ne peut pas forcément comprendre au premier abord car il a une vie que personne ne peut avoir, mais au fur et à mesure de notre lecture, on apprend à le connaître et à l’apprécier.
            J’ai été quasiment toujours d’accord avec ses choix, ce qui m’a permis de m’identifier à lui malgré nos styles de vie différents. Un très bon point !

            Concernant les autres personnages, je ne saurais que vous dire. Ils sont tous assez particuliers, entre les reflets et les vraies personnes, et je n’ai pas d’avis spécifique sur l’un d’entre eux. Ils sont tous intéressants pour diverses raisons, et c’est le plus important.

            Je le répète, mais j’étais curieuse de découvrir ce qu’avait imaginé Camille Brissot pour ces maisons de départ, concrètement.
            Et je n’ai absolument pas été déçue ! Elle nous détaille parfaitement la mise en place des maisons de départ, la manière dont les reflets sont créés, comment tout cela se passe. Elle nous met la quantité nécessaire de détails, assez pour qu’on sache ce qu’il nous faut, mais pas au point que l’on s’ennuie.

            Je salue d’ailleurs son imagination et la précision de ce qu’elle a inventé. Ce qui est assez perturbant, lorsqu’on lit ce roman et qu’on comprend comment ça marche, c’est qu’on se dit que ça pourrait vraiment arriver. Que la technologie qui évolue pourrait nous le permettre. Et je ne sais pas vous, mais personnellement, ce n’est pas du tout une initiative qui me plairait.
            C’est dans ces types de roman où on aimerait se dire : « Ce n’est qu’une histoire ! », puis qu’on réfléchit et qu’en fait, on se rend compte que tout pourrait être réel.

            Il fait également réfléchir quant à la mort, ce qui est très important. Je pense que vous serez d’autant plus sensible à l’histoire si vous avez déjà perdu quelqu’un. (ce n’est pas mon cas, donc je ne fais que supposer) La mort et l’acceptation de celle-ci sont les sujets principaux de ce roman.
            C’est donc une lecture très intéressante à de nombreux points de vue.

            Parlons maintenant de l’intrigue. Je l’ai trouvée presque parfaite. Je ne me suis pas du tout ennuyée, j’ai pris plaisir à suivre Daniel. Les seuls reproches que j’ai é faire sont pour certains rebondissements. Je n’ai pas toujours été surprise par les révélations. Mais je dis bien « pas toujours ». Car d’autres m’ont laissée bouche-bée !

            Vous l’avez donc compris, La maison des reflets est un roman qui m’a conquise. D’ailleurs, à peine avais-je fini ma lecture que je me suis empressée de le prêter à une de mes amies pour qu’elle puisse le lire à son tour.

            L’idée de base est ce qui m’avait attirée, et elle s’est révélée tout aussi géniale que ce à quoi je m’attendais. Camille Brissot a vraiment écrit un roman génial ! Son univers est bien travaillé, détaillé, ses personnages sont attachants, et l’intrigue est presque parfaite. Vous n’avez vraiment aucune raison de ne pas lire ce roman.

EN CONCLUSION, je ressors de ma lecture de La maison des reflets ravie !
C’est un roman qui se lit extrêmement facilement, mené par une plume de maître. Il a tous les ingrédients pour faire de lui un moment agréable !
Je ne peux que vous conseiller de le lire, autant pour son idée géniale que pour la réflexion qu’il nous amène à faire sur la mort.
À lire sans hésitation !

+++++++++++++++++++++++++++++++++
L'avis de ma binôme :
Livre non lu.

+++++++++++++++++++++++++++++++++

L'avez-vous lu ? Vous tente-t-il ? :)

Des bisous,
Léa

2 commentaires :

  1. J'ai vu passer ce livre vite fait sans savoir de quoi il parlait et tu m'intrigue avec ton avis. Si j'ai l'occasion, je lirai ce livre je pense :)

    RépondreSupprimer

Un avis à me donner ? Une remarque ? Les commentaires sont faits pour ça, et font surtout plaisir !